5 positions pour accoucher encore trop méconnues

Crédits : iStock

Que ce soit dans les films, ou même dans les documentaires sur l’accouchement, nous avons tous pour habitude de voir les femmes donner naissance à leur enfant dans une seule et même position qu’on appelle la « position gynécologique » : sur le dos les jambes dans les étriers. Seulement, il existe bien d’autres façons de mettre son enfant au monde, qui peuvent d’ailleurs être bien plus confortables.

Debout

Contrairement à de nombreuses croyances, il est tout à fait possible d’accoucher debout. Cette position peut même être très pratique, puisqu’elle permet de favoriser encore plus la descente du bébé, les contractions étant plus fortes ainsi. Elle demande cependant une certaine force musculaire, puisque la tension sur le périnée est alors plus importante que pour d’autres positions. Il est donc conseillé de se pencher légèrement en avant pour moins de douleurs.

À quatre pattes

Cette position permet de diminuer considérablement les douleurs, car l’utérus n’appuie pas sur le sacrum. Si vous avez mal au dos ou aux reins, il s’agit de la position idéale pour vous, car elle évite la mauvaise cambrure. Puisque votre ventre est dans le vide, vous allez aussi pouvoir vous balancer afin de permettre à votre bébé de trouver la position idéale pour descendre. Veillez tout de même à mettre des coussins sous vos genoux, qui risquent de devenir douloureux après quelques minutes.

Suspendue

Certaines maternités, et notamment les maisons de naissance, proposent aux femmes qui accouchent de s’aider de barres fixées au-dessus d’elles pour accoucher. C’est une bonne façon de calmer sa respiration, de mieux supporter les contractions et donc d’être plus efficace. C’est aussi un excellent moyen de se détendre et de libérer son bassin et son périnée.

Sur le côté

Pour accoucher sur le côté, il faut que la future maman soit allongée sur le côté gauche, avec la jambe gauche tendue et la droite pliée et remontée vers la poitrine. C’est la position idéale si le bébé est mal oxygéné, puisque la veine cave est parfaitement dégagée ainsi. Il est d’ailleurs tout à fait possible de poser un monitoring dans cette position.

Assise ou accroupie

Vous pouvez très bien être assise et penchée à l’avant, sur un ballon d’accouchement ou même sur une chaise à califourchon. Grâce à cette position, vous allez pouvoir soulager votre dos en profitant des avantages de la gravité, ce qui va également favoriser la descente de bébé dans votre bassin. Faites tout de même attention à ne pas rester accroupie trop longtemps, vous pourriez très rapidement vous fatiguer !

Sources : MagicMaman, Parents, Enfant

Articles liés :

7 méthodes (parfois très discutables) pour accoucher plus vite

Accouchement : les 10 choses que les hommes peuvent faire

Qu’est-ce que le crowd-birthing, cette nouvelle tendance qui consiste à accoucher en public ?