8 choses pour lesquelles les mamans culpabilisent souvent à tort

Crédits : iStock

Être maman, c’est aussi savoir reconnaître qu’on a le droit à l’erreur. Il est parfaitement impossible d’être une mère parfaite qui ne fera jamais de faux pas. Avec la fatigue ou encore le manque de patience, on choisit souvent la facilité. Malheureusement, nombreuses sont les mères qui culpabilisent ensuite, alors qu’il est parfaitement normal de lâcher prise parfois. Voici donc 8 situations que vous allez très certainement reconnaître et qui peuvent vous faire culpabiliser en tant que maman.

1) Donner à son bébé des petits pots industriels

Lorsque vous étiez enceinte, vous aviez déjà prévu de cuisiner tous les petits plats de bébé dès lors qu’il commencerait la diversification alimentaire. Seulement, vous n’avez peut-être pas toujours le temps de préparer tout cela, et la solution de facilité ici, c’est bien évidemment de lui servir un petit pot industriel. Ne vous en faites pas, il n’y a aucun risque pour qu’il soit malade ensuite. Les normes de fabrication étant très strictes, ces petits pots sont généralement très sains. Et vous avez aussi le droit de ne pas avoir envie de préparer de petits pots parfois !

2) Laisser bébé pleurer la nuit

Les premiers jours, vous ne pouviez pas laisser votre bébé pleurer une seule seconde. Mais la fatigue devenant de plus en plus importante, vous n’avez désormais plus le courage de vous lever toutes les nuits dans la minute qui suit le début des pleurs de bébé. Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule à le laisser pleurer la nuit pour tenter de vous reposer un peu !

3) Zapper parfois le bain

Vous avez l’impression que les bébés de vos amies sont toujours tout beaux, tout propres, mais que ce n’est pas le cas chez vous ? Pas de panique, il n’est de toute façon pas recommandé de donner le bain à un bébé tous les jours. Et puis, c’est aussi l’occasion de lui permettre de développer sa propre odeur corporelle…

4) Jeter à la poubelle quelques dessins

Votre enfant, vous l’aimez, mais ses œuvres d’art, un peu moins, et on vous comprend bien ! Gardez-en tout de même quelques-uns pour votre boîte à souvenirs et tentez de jeter discrètement le collier de nouilles de la fête des Mères !

5) Lui faire regarder des dessins animés pour l’occuper

En tant que maman, vous ne devez pas vous refuser quelques minutes pour souffler. Et quoi de mieux pour cela qu’un bon dessin animé et un enfant devant ? On ne vous en voudra pas, si ça peut vous permettre de prendre un petit bain et de vous relaxer…

6) Reprendre le travail après le congé maternité et en être heureuse

Bien évidemment, vous avez eu ce petit pincement au cœur de laisser votre petit, mais aussi une terrible joie de retrouver vos collègues et de vous sentir à nouveau utile ailleurs que chez vous. Il n’y a pas de quoi culpabiliser, et mieux vaut une maman heureuse et épanouie, mais absente la journée, qu’une maman omniprésente et malheureuse !

7) Céder à un caprice

On n’en doute pas : vous êtes certainement une maman très ferme sur les règles. Seulement, il n’y a aucun mal à parfois céder sous le poids de la fatigue. Dites-vous que c’est son jour de chance, mais que les prochaines fois, ce ne sera pas si simple !

8) Prendre une baby-sitter pour une soirée entre amis

Un bon parent a aussi parfois besoin de souffler dans un milieu où il n’y a pas d’enfant, et il n’y a vraiment aucun mal à cela. Bien évidemment, mieux vaut éviter de reproduire cela toutes les semaines, mais de temps en temps, quelques cocktails et des amis, ça fait du bien !

Sources : Au Féminin, Fourchette et Bikini

Articles liés :

12 phrases ou remarques très agaçantes que tous les parents ont déjà entendues

8 comptines que vous n’oserez plus chanter à vos enfants

Les 8 remarques que les jeunes parents ne veulent plus entendre !