Neuvième mois de grossesse : où en êtes-vous ?

Crédits : iStock

Après neuf mois plus ou moins faciles, vous venez enfin d’atteindre le terme de votre grossesse. Vous n’avez jamais été si près du but et vous voyez la date tant attendue arriver à grands pas. Votre ventre n’a jamais été si imposant et vous avez certainement de plus en plus de mal à vous déplacer. 

Comment va votre bébé ?

À compter du neuvième mois, votre bébé n’est plus considéré comme un prématuré. En effet, tous ses organes sont déjà formés et il possède une couche suffisante de graisse sous sa peau. Ses fonctions respiratoires fonctionnent également seules, il peut donc dès maintenant pointer le bout de son nez, sans aucun risque pour sa santé.

Dans le ventre de leur mère, les bébés possèdent un petit duvet et un vernis sur la peau, également appelés le lanugo et le vernix caseosa. Au neuvième mois, ces deux fines couches commencent à disparaître, pour ne plus être du tout visibles à l’accouchement. Pour certains bébés, il est possible que certains endroits de la peau en soient encore recouverts, mais pas de panique, tout disparaîtra dans les jours à venir.

Et la maman ?

Votre corps a subi bien des évolutions ces dernières semaines et vous ne pouvez absolument plus camoufler ce gros ventre sous vos vêtements. Par ailleurs, ce nouveau corps peut vous rendre très fatiguée. Vous pouvez en effet avoir du mal à vous déplacer, et souffrir, notamment du dos. Vous devez donc impérativement prendre le temps de vous reposer et de veiller à ne pas trop faire d’efforts pour vous ménager au maximum. Faites donc en sorte d’avoir tout préparé (la chambre, le mobilier, les valises…) pour profiter du temps qu’il vous reste.

Vous pouvez cependant profiter de quelques balades afin de vous dégourdir les jambes, mais aussi pour améliorer votre circulation sanguine. Rien de tel non plus que quelques séances de natation à la piscine pour venir à bout des douleurs ligamentaires et articulaires. En ce qui concerne votre alimentation, vous devez continuer à manger équilibré, mais aussi à fractionner les repas, afin de faciliter au mieux votre digestion.

Comprendre au mieux les premières contractions

Il se peut qu’au cours de ce neuvième mois, les contractions commencent à apparaître, se faisant de plus en plus douloureuses pour certaines. Elles peuvent parfois se calmer et simplement témoigner d’un faux travail. En effet, si votre ventre se durcit, puis se relâche avant une minute, il s’agit alors de « fausses contractions ». Il ne faut donc pas paniquer, et il est inutile de se rendre tout de suite à l’hôpital. Les contractions doivent être plus rapprochées et douloureuses. Si c’est le cas, il est temps de vous rendre à la maternité.

D’autres signes peuvent annoncer l’arrivée de bébé : la perte des eaux, de la fièvre, des saignements ou encore la sensation qu’il bouge plus que d’habitude.

Si cependant votre bébé n’est toujours pas là à la date prévue du terme, vous êtes alors en situation de dépassement de terme. Rien de grave, puisque si au bout de quelques jours il n’y a toujours aucun signe annonciateur d’accouchement, un déclenchement sera donc prévu.

Source

Articles liés :

Sautes d’humeur chez la femme enceinte : la faute aux hormones ?

Voyager enceinte : quelques conseils pour que tout se passe bien

Grossesse et prise de poids : tout ce qu’il faut savoir