Animal de compagnie : les 3 grandes questions à se poser avant de se lancer

Crédits : iStock

Cela fait maintenant plusieurs semaines, voire même plusieurs mois, que votre enfant n’a de cesse de vous parler d’un animal de compagnie, qu’il souhaite par-dessus tout. Il faut dire que vous-mêmes êtes peut-être tentés par une petite boule de poil. Seulement, adopter un animal n’est pas un choix à prendre à la légère, car il s’agit d’un réel engagement. Voici donc quelques conseils pour parvenir à prendre la bonne décision.

Quels sont les bienfaits pour les enfants ?

Pour un enfant, avoir un animal de compagnie à la maison peut apporter beaucoup de points positifs. En effet, cela peut tout d’abord devenir un bon moyen de le responsabiliser. Même si l’enfant n’est pas le propriétaire principal de l’animal, il peut tout de même s’investir dans sa vie et son bien-être, notamment en le nourrissant, en le sortant, ou bien en changeant sa cage ou sa litière. En effectuant ces tâches, il va devoir s’occuper d’un autre être que lui-même, chose qui ne lui était pour le moment jamais arrivée.

Pour les enfants timides et introvertis, un animal de compagnie peut également avoir plusieurs effets bénéfiques. En effet, un enfant en mal d’amis aura généralement plus de facilités à développer des liens très forts avec un animal de compagnie, qui ne lui fera jamais faux bon.

Qui en sera responsable ?

Si vous souhaitez prendre un animal de compagnie pour faire plaisir à votre enfant, il est important que vous vous posiez les bonnes questions. Tout d’abord, on ne prend pas un animal de compagnie simplement pour faire plaisir à son enfant, ou alors parce qu’il en réclame un depuis longtemps. En effet, même si l’enfant peut nouer des liens très forts avec son animal, il n’est absolument pas assez responsable pour réellement s’en occuper, et surtout, il ne réalise pas qu’il s’agit d’un engagement à très long terme. Vous devez donc vous-mêmes être certains que c’est avant tout ce que vous voulez, et devez vous sentir prêts pour vous aventurer dans ce nouveau chapitre de votre vie.

Adopter un animal ne doit pas être le résultat d’une envie soudaine, qui pourrait s’éteindre dans les semaines qui suivent. Il va devenir un membre à part entière de la famille, il faut donc être certain de votre choix.

L’âge de l’enfant peut également être un facteur décisif dans le choix que vous allez faire. En effet, adopter un animal alors que votre enfant n’est encore qu’un bébé n’est peut-être pas la meilleure décision, sachant que cela va entraîner beaucoup de travail pour vous. Attendez donc qu’il grandisse et qu’il soit un minimum autonome pour adopter un animal.

Quel animal choisir ?

Ce choix va en fait dépendre de votre rythme de vie, mais aussi du temps que vous êtes prêts à accorder à un animal de compagnie.

  • S’il s’agit d’un tout premier animal, aussi bien pour vous que pour votre enfant, et que vous ne savez pas vraiment si vous pourrez lui accorder beaucoup de temps, optez plutôt pour un animal qui ne demande pas beaucoup de soins ni d’affection, comme un poisson.
  • Le chat peut être un très bon choix si vous souhaitez développer une relation avec un animal tout en lui laissant beaucoup de liberté. Il n’a en effet pas besoin d’être promené en laisse et peut très bien faire ses besoins dehors si vous ne souhaitez pas vous encombrer d’une litière. Les chats sont donc un bon compromis si vous n’êtes pas encore prêts à accorder trop de temps à tout cela.
  • Les rongeurs peuvent demander plus de soin que ce soit au niveau de la nourriture, mais aussi de l’hygiène de la cage. Ils sont aussi de très bons compagnons de vie, notamment le cochon d’Inde, qui est très facile à apprivoiser. Attention cependant, ce sont aussi des animaux qui ne vivent que quelques années, il faudra donc préparer votre enfant à l’éventualité de sa disparition.
  • Enfin, les chiens, également appelés les « meilleurs amis de l’Homme », sont en général les animaux de compagnie par excellence, notamment pour les vrais amoureux des compagnons à quatre pattes. Aussi affectifs que dépendants, ils demandent beaucoup de temps et de patience. Si vous souhaitez prendre un chiot, réfléchissez-y à deux fois avant de vous lancer, puisque même si ces animaux sont d’excellents compagnons de vie, ils demandent également beaucoup d’attention. Il s’agit là d’un réel engagement, sur du long terme. Mieux vaut donc être certain de sa décision !

Sources : MagicMaman, L’Express, Villaverde

Articles liés :

Chien et enfant : une relation particulière

Bébés animaux : la clef du couple heureux

8 conseils pour préparer votre animal à l’arrivée de votre bébé