Baccalauréat : comment le passer par correspondance ?

Crédits : iStock

Le baccalauréat représente une étape décisive dans la vie de nombreux adolescents. C’est en effet la fin du lycée, le début de la vie adulte et surtout l’ouverture sur la vie étudiante. En France, le baccalauréat est un véritable sésame que les nouveaux étudiants sont très fiers d’avoir et d’exposer. Généralement, ils le passent dans le cadre de la terminale dans un lycée, mais il est également possible de le passer par correspondance.

Qui peut passer le bac par correspondance ?

En France, on compterait environ 50 000 lycéens qui font le choix chaque année de sortir du système scolaire traditionnel pour passer le bac par correspondance. Les raisons de ce choix sont diverses : pratique intensive d’un sport, problème de santé, parents qui voyagent régulièrement à l’étranger ou encore choix des parents depuis l’âge d’entrer à l’école.

Passer le bac par correspondance peut également concerner des personnes qui reprennent des études ou celles qui ont échoué une première fois à l’examen.

Pour prétendre à passer le bac par correspondance, il faut tout d’abord s’inscrire à l’académie à laquelle est rattachée son lieu de résidence, et ce, dès le début de l’année.

Des possibilités de se faire aider

Il est bien entendu parfaitement possible de réviser seul et d’établir soi-même ses plannings de révision en fonction des programmes du baccalauréat. Cependant, le CNED (Centre national d’enseignement à distance) propose aux élèves des enseignements à distance afin de les aider au mieux dans leurs révisions. Cette aide est cependant payante, sauf pour les élèves de moins de 16 ans. Il faut compter environ 900 euros par an pour bénéficier de ce service tout en pouvant prétendre à bénéficier de subventions, qui peuvent réduire les frais à environ 270 euros.

Il existe également de nombreux organismes privés qui proposent leur aide et des cours spécialisés pour les élèves qui souhaitent passer le bac en candidat libre. Cependant, les tarifs sont bien plus élevés et peuvent aller de 1000 à 2000 euros par an.

Crédits : Pxhere

Plusieurs contraintes

Passer son bac par correspondance demande d’être très attentif, notamment par rapport au calendrier. En effet, il faut pouvoir s’inscrire au bon moment aux épreuves, au risque de ne pas pouvoir les passer. Généralement, ces inscriptions ont lieu de mi-octobre à mi-novembre. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les épreuves et ces dates peuvent changer en fonction de l’académie.

L’inconvénient des cours à distance est souvent la charge de travail qui peut rapidement paraître insurmontable. Les manuels vont très vite se faire de plus en plus nombreux, quel que soit le choix de la méthode de travail de l’élève (seul, aidé par un organisme privé ou par le CNED).

Il faut également pouvoir être très organisé afin de ne pas se laisser déborder par le travail. En effet, travailler à domicile laisse entendre qu’il y aura de nombreuses tentations (télévisions, ordinateur, portable, etc.). Il faut donc pouvoir se fixer des horaires à respecter chaque jour pour être sûr d’être réellement efficace.

 

Sources : L’Etudiant, MagicMaman

 

Articles liés :

Scolarité : 7 bonnes raisons de choisir l’internat !

Phobie scolaire : quand l’école devient un enfer