in

Bébé : 6 astuces pour améliorer sa digestion

Crédits : iStock

Votre bébé pleure souvent, se tortille dans tous les sens et il est impossible de le calmer malgré tous vos câlins, les tétées ou encore une nuit de sommeil. Ne cherchez pas plus loin, votre petit a très certainement mal au ventre, et ce, à cause de problèmes de digestion. Il s’agit d’un mal relativement commun chez les bébés qu’il est possible d’atténuer grâce à de petits gestes du quotidien qui permettront d’améliorer sa digestion.

1) Pas de tétées trop importantes et rapprochées

Que votre bébé se nourrisse au sein ou au biberon, vous devez faire en sorte qu’il ne mange pas trop à chaque tétée, mais aussi essayer de les espacer d’au moins deux heures Vous pouvez cependant mettre un certain temps avant de trouver l’équilibre entre la quantité, qui sera réduite, et le temps passé entre chaque tétée, puisque votre enfant risque d’avoir faim plus rapidement.

2) Le massage

En règle générale, le massage est très bénéfique pour votre bébé, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de son petit estomac. En effet, grâce à des gestes simples et quelques pressions au niveau du ventre, mais aussi sur les genoux et les pieds, il est possible de nettement améliorer sa digestion.

3) Surélever sa tête lorsqu’il dort

Ce geste simple à appliquer toutes les nuits peut vous sauver la vie. Il est de toute façon recommandé aux parents de coucher leur enfant sur le dos, mais aussi d’incliner le matelas de 15 degrés maximum. Pour améliorer sa digestion, sa tête doit également être un peu surélevée, simplement en glissant un petit oreiller ou une couverture pliée sous le matelas.

4) Le laisser bouger

Votre bébé doit pouvoir être libre de ses mouvements avant de manger, mais aussi après, afin de mieux digérer. En gesticulant à sa guise, il pourra de lui-même soulager les gênes qu’il peut avoir, et donc se sentir mieux.

5) Ne pas trop serrer les couches

Votre bébé ne doit pas se sentir enfermé, que ce soit dans ses vêtements comme dans sa couche. Veillez donc à la serrer suffisamment pour ne pas qu’elle déborde, mais pas trop non plus pour éviter qu’il ne se sente trop comprimé.

6) Changer la tétine du biberon

Si votre enfant prend le biberon, vous pouvez alors modifier le débit de la tétine, ce qui peut être à l’origine de ses maux. Faites donc en sorte d’en prendre une avec une vitesse inférieure, afin qu’il mange moins rapidement et laisser ainsi le temps à son estomac de bien travailler.

Sources : MagicMaman, Maman Vogue, Untibébé

Articles liés :

Pleurs de bébé : comment les décoder ?

Emmaillotage : les bienfaits et les risques

Masser son bébé : les 4 bienfaits