Bébés nageurs : l’épanouissement des bébés dans l’eau

Crédits : iStock

Plusieurs parents avec leur bébé, le tout dans une grande piscine : voilà à quoi ressemble un cours de bébés nageurs. Il ne s’agit en aucun cas d’en faire des futurs Laure Manaudou ou Camille Lacourt, simplement de les accompagner dans leur développement et leur motricité, le tout dans l’eau.

Pourquoi se laisser tenter ?

Il faut savoir que l’eau et la nage n’ont aucun secret pour les bébés, même à leur plus jeune âge. Après avoir passé neuf mois dans le liquide amniotique, ils possèdent de nombreux réflexes dans l’eau qui leur permettent de bien se débrouiller dans ce milieu qui leur est familier. Les bébés possèdent en effet un réflexe natatoire, qui leur permet de fermer la bouche une fois la tête immergée dans l’eau et de retenir leur respiration un temps. Ils sont également capables d’agiter leurs bras et leurs jambes afin de se maintenir hors de l’eau. Finalement, se retrouver à nouveau dans un milieu liquide est un réel plaisir pour eux. Ils peuvent d’ailleurs commencer les cours de bébés nageurs dès l’âge de 4 mois.

Les activités se déroulent généralement en groupe, ce qui permet aussi aux parents d’en rencontrer d’autres qui ont des enfants du même âge. On compte en moyenne une quinzaine d’enfants par accompagnateur, de quoi passer un bon moment entre parents et enfants !

Les séances de bébés nageurs sont très bénéfiques pour les enfants, qui peuvent les poursuivre jusqu’à l’âge de 4 ans. Elles permettent notamment un meilleur développement psychomoteur, mais aussi de favoriser l’éveil du bébé. C’est également un moyen de lui donner confiance en milieu aquatique, il sera ainsi beaucoup plus à l’aise au moment du bain. Mais les séances de bébés nageurs sont surtout des moments durant lesquels les enfants peuvent s’amuser et prendre du plaisir dans l’eau, le tout en gagnant en autonomie.

Le déroulement des séances

Durant les séances de bébés nageurs, les enfants n’apprennent pas à nager mais plutôt à apprivoiser ce milieu aquatique. Il vont surtout faire de nombreuses activités ludiques et s’amuser. Accompagné d’un ou des deux parents, le bébé va découvrir l’eau à travers 4 grands thèmes :

  • Découvrir l’eau, soi-même et les autres
  • Flotter et se déplacer
  • Aller sous l’eau
  • Entrer dans l’eau

Toutes ces étapes sont réalisées progressivement et suivent le rythme de l’enfant. En effet, durant une séance de bébés nageurs, tous ne seront pas aussi rapides. Il est donc important de ne pas les brusquer, puisqu’il s’agit avant tout d’une activité ludique pour eux et elle doit le rester.

Les parents vont donc petit à petit immerger leur enfant sous l’eau en commençant simplement par le faire jusqu’à la bouche. Durant une séance, il ne vaut mieux pas dépasser les trois immersions au risque de fatiguer le bébé qui pourrait alors développer un blocage.

Généralement, les piscines sont chauffées à 32°C pour maintenir une bonne température du corps du bébé. Cependant, si ce dernier montre des signes de froid (frissons, lèvres violettes ou teint pâle), il ne faut alors pas hésiter à le sortir de l’eau.

Dans l’idéal, les parents peuvent prévoir des maillots de bain jetables afin d’éviter les petits accidents. Il faut aussi penser au sérum physiologique pour lui nettoyer les yeux à la fin de la séance. Bien évidemment, une serviette bien douillette sera la bienvenue, ainsi qu’un petit goûter.

Bébés nageurs, futurs champions ?

Généralement, les enfants apprennent à nager entre 6 et 7 ans. Un enfant qui a suivi des séances de bébés nageurs ne parviendra certainement pas à nager avant cet âge-là, car il aura du mal à suffisamment coordonner ses mouvements pour nager efficacement. Cependant, il est possible qu’il apprenne tout de même la nage plus rapidement qu’un enfant qui n’a jamais été bébé nageur, puisqu’il sera plus à l’aise en milieu aquatique. Les séances de bébés nageurs permettent aussi à l’enfant de suivre ses premières « séances de sport », ce qui pourra lui être très utile plus tard.

Sources : MagicMaman, Doctissimo, Parents

Articles liés :

18 idées d’activités d’éveil pour les tout petits

Comment gérer l’utilisation des écrans par vos enfants ?

Portage : ses bienfaits