in

Coliques du nourrisson : 6 remèdes naturels pour en venir à bout

Crédits : iStock

Il n’est pas rare que les nourrissons souffrent de coliques, qui les font généralement atrocement souffrir sans que les parents ne sachent vraiment quoi faire pour y remédier. En effet, leur système digestif n’étant pas encore mature, il se peut qu’après chaque tétée ils souffrent de maux de ventre difficiles à faire passer. Mais plutôt que de rester impuissant face à cette douleur, pourquoi ne pas tenter quelques remèdes naturels qui ont déjà fait leurs preuves ?

1) Le portage

Porter son bébé peut vraiment faire des miracles ! En effet, en plus du fait de se sentir en sécurité contre vous, le portage peut également lui permettre de calmer ses vilaines coliques. Le bébé est alors dans une position physiologique, puisqu’elle est similaire à celle qu’il avait pour habitude d’avoir dans votre ventre. Elle va lui permettre une meilleure digestion, mais aussi l’aider à limiter les gaz.

2) La chaleur

Il n’y a rien de tel qu’une source de chaleur pour calmer les maux de ventre. Vous pouvez appliquer quelques secondes une petite bouillotte sur son ventre, ou encore une polaire afin de le maintenir bien au chaud et donc d’éviter de le faire souffrir.

3) Le massage

Même si vous vous sentez désemparée devant ses cris de douleurs, vous pouvez peut-être les calmer, notamment grâce aux massages. Avec quelques gouttes de votre lait ou bien de l’huile de massage (adaptée aux bébés) réchauffée préalablement entre vos mains, vous pouvez effectuer des mouvements circulaires sur son ventre du nombril vers l’extérieur, le tout dans le sens des aiguilles d’une montre. Attention cependant à bien attendre, afin de ne pas faire cela juste après qu’il ait mangé.

4) L’emmaillotage

Si cette pratique était absolument banale du temps de nos ancêtres, elle redevient tendance depuis quelques années, en particulier pour calmer les maux de ventre de bébé. En étant enveloppé de la sorte, il va pouvoir se calmer doucement et donc avoir moins mal. Attention : il ne faut pas pratiquer l’emmaillotage au-delà des trois mois de votre bébé.

5) Éviter qu’il n’avale trop d’air

Au moment de la tétée ou du biberon, il faut également être vigilant afin de prévenir les risques de colique. Pour cela, il suffit d’adopter la bonne position : tentez de le maintenir à la verticale plutôt qu’à l’horizontale afin de lui permettre de mieux digérer. Si votre bébé prend le biberon, faites alors en sorte de lui en prendre un plus petit, afin qu’il y ait moins d’air à l’intérieur pour une même quantité de lait.

6) L’eau sucrée

Voici une méthode utilisée par nos grands-mères qui a déjà démontré son efficacité. Il vous suffit de faire fondre la moitié d’une cuillère à café de sucre dans 20 cL d’eau en la faisant bouillir. Une fois le mélange refroidi, il vous suffit d’en prendre une petite quantité dans une pipette et de la donner à votre bébé. Vous devez cependant lui donner ce mélange seulement deux fois par jour maximum. Il pourra ensuite être conservé au frigo durant 24 heures.

Sources : Astuces de grand-mère, Secrets de plantes, Top Santé

Articles liés :

Bébé : 6 astuces pour améliorer sa digestion

Poussées dentaires : les signes qui annoncent le début

Allergie aux protéines de lait de vache chez l’enfant : les 5 choses à savoir