in

Comment faire lorsque bébé veut toujours les bras ?

Crédits : iStock

Tous les bébés ou presque passent un jour par cette étape : ils ne réclament systématiquement que les bras. Mais parfois, ce moment peut durer plusieurs mois, et donc devenir très handicapant pour les parents. Si cela peut sembler attendrissant, il faut reconnaître que cette situation peut être très fatigante pour les parents qui se voient contraints de toujours avoir très près d’eux leur bébé. 

L’angoisse de séparation

Il faut savoir qu’aux alentours de 8 mois, votre bébé va certainement être confronté à l’angoisse de séparation. Il s’agit d’une phase tout à fait normale qui se manifeste par la volonté d’un bébé d’être constamment avec un de ses parents (généralement il s’agit de la maman). Il a donc du mal à la voir partir et veut constamment être avec ses parents, parce qu’il a peur de se sentir abandonné. Tous les enfants ne passent pas par cette étape, mais cette dernière peut tout de même durer jusqu’à leurs 18 mois.

Une grande curiosité

La volonté d’être constamment dans les bras ne signifie pas nécessairement que votre enfant est en pleine angoisse de séparation. En effet, ce désir peut tout simplement traduire une grande curiosité de sa part de découvrir le monde. Il faut reconnaître que la vue n’est absolument pas la même lorsqu’on est adulte et lorsqu’on a seulement quelques mois, surtout si votre enfant est souvent dans une poussette et donc très près du niveau du sol. Ainsi, il n’est pas impossible que votre bébé vous demande souvent les bras simplement pour voir autre chose que les pieds des passants.

Que faire ?

Que ce soit par peur d’être séparé de vous, ou bien par curiosité, il n’est pas nécessaire de laisser votre bébé pleurer, ce qui pourrait encore plus le traumatiser s’il s’agit bien d’une angoisse de séparation. Seulement, la situation ne peut pas non plus durer pour la simple et bonne raison que porter systématiquement votre enfant va finir par vous causer de vrais problèmes de dos. Le compromis idéal est donc le porte-bébé, ou bien l’écharpe de portage. Que ce soit dans le dos ou bien en position ventrale, votre bébé sera rassuré et pourra également se satisfaire de la vue tout en épargnant votre corps : vos mains seront libres et votre dos vous remerciera !

Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse d’une angoisse ou d’une grande curiosité, cette passade va finir par lui passer. Il faut donc que vous vous armiez de patience. Mais surtout, profitez-en, puisque lorsqu’il sera adolescent, il ne voudra certainement plus de tous vos câlins et bisous !

Sources : Enfant, Maman pour la vie

Articles liés :

Communication avec bébé : pourquoi ne pas tenter le langage des signes ?

Le doudou : les 5 questions que vous vous posez certainement sur cet objet si précieux

Mon enfant préfère son papa/sa maman : que faire ?