Couches lavables ou couches jetables : les avantages et inconvénients de chacune

Crédits : iStock

Avant d’accueillir votre bébé, il est essentiel de penser aux produits que vous souhaitez utiliser pour lui, que ce soit au niveau des soins comme pour la vie de tous les jours. Étant donné qu’il est possible dans certains cas de faire un choix entre différentes solutions, il ne faut donc pas hésiter à comparer les avantages et inconvénients de chacune. C’est notamment le cas pour les couches, puisque revient souvent cette interrogation : que choisir entre les couches jetables et les couches lavables ?

Les couches jetables

Les avantages

  • L’efficacité : les plus grandes marques de couches jetables se disputent depuis des années maintenant le titre de la couche qui gardera au mieux les fesses de votre bébé bien au sec. Il faut dire que tous les moyens sont mis en œuvre pour y parvenir, et visiblement, les résultats sont souvent au rendez-vous. Aujourd’hui, les couches jetables sont conçues afin d’éviter la moindre fuite et de permettre à votre bébé de gambader dans toute la maison sans pour autant avoir la couche qui déborde. Bien évidemment, il faut tout de même songer à la changer régulièrement : l’efficacité a ses limites !
  • La praticité : il faut bien le reconnaître, les couches jetables sont très pratiques pour les parents, puisque par définition : elles sont jetables. Inutile donc de s’ennuyer à les nettoyer régulièrement afin de toujours avoir le stock nécessaire, ou encore de s’embêter avec les selles de votre enfant : il vous suffit de les fermer et direction la poubelle !

Les inconvénients

  • Le coût : en moyenne, votre enfant va consommer entre 4 500 et 6 000 couches jetables durant les premières années de sa vie. Autant dire que cela représente des dépenses relativement conséquentes. Il est en effet estimé que cela revient à un coût entre 1 000 et 2 000 euros pour un seul enfant. C’est votre portefeuille qui va faire la grimace…
  • L’empreinte écologique : il faut reconnaître qu’il y a plus écologique que les couches jetables. Il faut savoir que votre bébé va être à l’origine de la production d’environ une tonne de couches à lui tout seul au cours de ses premières années de vie. Si vous ajoutez à cela le fait qu’il faut environ 500 ans à chacune d’entre elles pour se dégrader, vous allez rapidement comprendre qu’il ne s’agit pas vraiment d’une solution écologique.
  • La composition : malheureusement, les couches jetables présentent bien souvent des compositions plus que douteuses, qui peuvent réellement nuire à la peau si fragile des bébés. C’est la raison pour laquelle il est important d’être extrêmement vigilant à ce sujet et de bien se renseigner sur les produits présents dans les couches jetables.

Les couches lavables

Les avantages

  • Le coût : contrairement aux couches jetables, les couches lavables représentent un investissement qui peut être très intéressant, d’autant plus si vous avez plusieurs enfants. En effet, comptez environ 500 euros pour une vingtaine de couches lavables, qui pourront être utilisées pour deux ou trois enfants au total. Il faut bien évidemment ajouter à cela le coût des lavages (environ 200 euros au total pour un enfant), mais le résultat reste sans appel !
  • La santé : toutes les histoires et les scandales autour de la composition des couches ne concernant absolument pas les couches lavables. En plus de cela, les culottes sont créées dans des matières respirantes afin d’éviter les rougeurs. Enfin, les couches lavables vont permettre une meilleure liberté de mouvement, puisque leur forme est plus adaptée aux mouvements d’un bébé.
  • Pas de mauvaises odeurs : après avoir changé une couche jetable, il faut s’en débarrasser et donc la mettre à la poubelle. Seulement, et au vu du nombre de couches que consomme un bébé, cette dernière va très vite se remplir pour laisser dans l’air une odeur loin d’être agréable. Ce n’est pas le cas des couches lavables, qui seront rapidement nettoyées et qui ne sentiront donc rien !
  • L’environnement : bien évidemment, les couches lavables n’ont pas le même impact négatif sur l’environnement que les couches jetables, pour la simple et bonne raison que leur fabrication est moins nocive, mais aussi parce qu’elles sont beaucoup moins nombreuses à être utilisées pour un seul et même bébé. Bien évidemment, il faut ajouter à cela le fait que les lessives vont faire consommer plus d’eau, mais il est également possible de les désinfecter au préalable afin de les laver à froid, ou bien avec d’autres vêtements.

Les inconvénients

  • Beaucoup de lessives : si vous n’êtes pas vraiment fan de cette tâche ménagère, vous allez pourtant avoir l’impression de ne faire que cela en utilisant des couches lavables. Il est également fort possible que votre facture d’eau augmente un peu…
  • Des modèles parfois volumineux : pour absorber au mieux tout en évitant l’utilisation de produits nocifs pour la peau des bébés, les couches lavables sont parfois très volumineuses, ce qui n’est pas toujours pratique au moment de mettre des vêtements.
  • Une bonne organisation : pour pouvoir utiliser des couches lavables, il faut pouvoir être certain d’avoir une organisation parfaite. Il faut en effet prévoir de faire suffisamment de lessives pour pouvoir tourner sur plusieurs couches et donc pour ne jamais en manquer.

Sources : Naître et Grandir, Planet Vertbaudet, Parents Bio

Articles liés :

Quatre produits d’hygiène courants pour les bébés et les enfants qui contiennent des substances toxiques

Quel budget faut-il prévoir pour la naissance d’un bébé ?

Les premiers jours à la maison après le retour de la maternité