École : lorsque les enfants refusent d’aller aux toilettes

Crédits : Pixabay - StockSnap

Pour de nombreux enfants, aller aux toilettes à l’école est un véritable supplice. Ils attendent donc la fin de la journée et le retour à la maison pour y aller. Un comportement qui peut inquiéter de nombreux parents qui se demandent ce qui peut tant rebuter leurs enfants à aller aux toilettes à l’école.

Pourquoi refusent-ils d’aller aux toilettes ?

Plusieurs raisons peuvent pousser un enfant à refuser catégoriquement d’aller aux toilettes à l’école. Pour les plus petits qui entrent à peine en maternelle, ce grand changement peut les intimider et le fait que leurs habitudes changent peut complètement les déstabiliser. Ils n’ont plus leurs repères et peuvent donc être très gênés à l’idée d’aller dans ces toilettes, qui ne sont pas les mêmes qu’à la maison, et de ne plus être accompagnés par leurs parents.

Pour d’autres, c’est le manque d’intimité qui les rebute. En effet, dans plusieurs écoles, pour gagner du temps, notamment avant le repas du midi, tous les enfants vont aux toilettes en même temps et tous doivent se laver les mains ensuite. Seulement parfois, les toilettes ne sont pas vraiment fermés et tous les autres élèves peuvent voir leurs camarades sur le trône. Pour les plus pudiques, ce moment peut devenir une véritable épreuve.

Bien souvent, à l’école, les enfants vont aux toilettes à heures fixes afin de faire gagner du temps à l’équipe pédagogique. Seulement, tous les enfants n’ont pas nécessairement envie d’y aller à la même heure. Ainsi, certains sont contraints de se retenir jusqu’au retour à la maison, puisque passé l’heure, ce n’est plus le moment.

Les enfants peuvent également refuser d’aller aux toilettes parce qu’ils ne veulent pas se déshabiller ou parce qu’ils n’y parviennent pas. En hiver, particulièrement, les vêtements sont plus lourds et les couches également plus nombreuses. On retrouve souvent des collants sous les pantalons ou encore des vêtements qui peuvent être difficile à retirer pour des enfants. Ils préfèrent donc patienter et attendre la fin de la journée pour y aller.

Enfin, le manque d’hygiène des toilettes des écoles est également souvent pointé du doigt. Les enfants ne sont pas encore habitués aux toilettes collectifs et à tous les petits tracas qui les accompagnent, dont le manque d’hygiène. Le sol est souvent sale, il n’y a pas de papier, sans parler de l’état de la cuvette qui peut parfois être catastrophique. Certains parents mettent aussi en garde les enfants sur l’hygiène douteuse des toilettes publiques et leur demandent de ne pas poser les fesses sur la cuvette. Certains préfèrent donc ne pas y aller du tout.

Crédits : Pixabay – markusspiske

Un comportement à risque

Les petites filles seraient les plus concernées par ce genre de comportement, notamment à cause de la question de la lunette des toilettes. En effet, ce sont les filles qui sont plus susceptibles de s’asseoir dessus. Elles risquent donc davantage d’être rebutées et donc de ne pas y aller. Seulement, cela peut entraîner certains problèmes de santé, comme des infections urinaires qui peuvent être très douloureuses ou encore des troubles digestifs (constipation, diarrhée, maux de ventre).

Parfois, les enfants qui n’aiment pas aller aux toilettes à l’école sont tout de même contraints d’y aller et souhaitent donc faire au plus vite. Seulement, dans ces moments-là, ils ne prennent pas le soin de bien s’essuyer et peuvent donc développer d’autres infections liées à la rétention de l’urine.

Ces infections se soignent très bien, mais si l’enfant prend cette habitude de ne plus aller aux toilettes à l’école, il pourra développer d’autres maladies qui peuvent être plus graves, comme des cystites ou encore des fuites urinaires.

Le rôle des parents

Les parents doivent impérativement en discuter avec leur enfant afin de lui faire comprendre l’importance d’aller aux toilettes plusieurs fois dans la journée. Il faut avoir cette conversation avant que ce comportement ne devienne une habitude et qu’il ne soit trop tard. Il faut également les pousser à boire beaucoup pour leur permettre de vider leur vessie plus souvent.

Les professionnels de l’école doivent eux aussi être vigilants face à ce genre de comportements et bien vérifier que tous les enfants aillent aux toilettes régulièrement. Il faut également que l’hygiène des toilettes soit améliorée, mais aussi la question de la mixité, puisque généralement, les toilettes sont les mêmes pour les filles et les garçons, ce qui peut là aussi créer quelques refus.

 

Sources : Parents, MagicMaman

 

Articles liés :

Astuces pour les enfants qui font pipi au lit

École : qu’apprennent vos enfants en maternelle ?

14 astuces pour que votre enfant dorme la nuit