Embrasser son enfant sur la bouche : une pratique qui divise

Crédits : iStock

Cette pratique divise radicalement les parents et les spécialistes depuis plusieurs années. Faut-il ou non embrasser ses enfants sur la bouche ? Une pratique relativement répandue en France, mais qui connaît tout de même de nombreux opposants. Alors que certains la considère comme un acte de tendresse, d’autres parlent au contraire de geste incestueux.

Un geste innocent

Pour les parents qui pratiquent le bisou sur la bouche, il n’y a aucun mal à cette pratique. En effet, il s’agit pour eux d’un geste d’amour et d’affection. Un geste parfaitement innocent qui n’a aucune connotation sexuelle. Il ne s’agit donc en aucun cas d’une pratique incestueuse ou d’une volonté de troubler l’enfant, qui lui trouve cela aussi parfaitement normal, puisque jusqu’à son entrée à l’école primaire, il considère cette pratique comme la norme, ne connaissant que cela.

Généralement, c’est un geste que parents et enfants ont pour habitude de pratiquer depuis la naissance. Avec les bébés, de nombreux parents ne peuvent s’empêcher de leur faire des bisous partout tant ils sont craquants. Au fil du temps, cette pratique peut devenir une réelle habitude. Bien souvent, les parents le font dans un élan d’amour, sans même penser que d’autres personnes peuvent y voir un geste déplacé.

Avec les années qui passent, l’enfant grandit et peut alors demander de lui-même à ses parents de se contenter d’un bisou sur la joue pour se dire bonjour ou au revoir. Il est possible que, dès l’entrée à l’école primaire, il manifeste une envie d’arrêter face au fait que peu d’enfants embrassent leurs parents sur la bouche. Il peut ainsi se sentir en décalage avec ses camarades. Pour certains, cette différence peut néanmoins n’avoir aucune importance. Mais en général, avec l’arrivée de la puberté, la plupart des enfants souhaitent s’émanciper de leurs parents et demandent donc à ne plus être embrassés sur la bouche. Ils souhaitent désormais partager ce baiser avec leurs pairs, et non plus avec leurs parents. D’autres peuvent simplement être gênés de le faire devant leurs camarades et demandent donc que cela reste une pratique au sein du foyer.

Un geste qui pourrait être lourd de conséquence

Certains parents et professionnels sont fermement opposés au bisou sur la bouche entre parents et enfants. Selon eux, embrasser son enfant sur la bouche serait très mauvais pour son développement. Il aurait en effet conscience très tôt de la symbolique du bisou sur la bouche : il voit que ses parents s’en font, et seulement entre eux. Il comprend donc qu’il s’agit d’un geste particulier, qui ne se partage pas avec n’importe qui.

Le bisou sur la bouche pourrait donc brouiller les repères de l’enfant, qui a du mal à faire la différence entre celui que ses parents lui donne et celui qu’ils se font entre eux. Même si plusieurs spécialistes s’accordent pour dire qu’avant deux ans, il n’y a pas vraiment de répercussions sur l’enfant, ils sont aussi d’accord pour dire qu’au delà de cet âge-là, l’enfant reçoit un message erroné, d’autant plus si cela intervient au même moment que le fameux complexe d’Œdipe. L’enfant peut donc associer ce bisou à une relation amoureuse.

Alors que les discours sur le consentement se font de plus en plus nombreux, les personnes qui sont opposées au bisou sur la bouche des enfants dénoncent un non-consentement de la part de ces derniers. En effet, ils ne seraient alors plus vraiment maîtres de leur corps, puisque leurs parents se « l’approprient » en quelques sortes.

Même si les avis sont très divisés sur le sujet du bisou sur la bouche, il n’est pas pour autant nécessaire de paniquer ou de crier au scandale, car l’enfant demandera un jour de lui-même à arrêter si ses parents ne le font pas d’eux-mêmes. Par ailleurs, aucune étude n’a encore démontré que le bisou sur la bouche engendrait de réelles conséquences psychologiques sur le long terme ou des répercussions sur la future vie amoureuse de l’enfant.

Sources : MagicMaman, Le Monde, Parents, Madame Figaro

Articles liés :

Apprendre aux enfants la notion de consentement

Comment apprendre la politesse à son enfant ?

Votre enfant est amoureux ? Surtout pas de panique !