Expatriation : les démarches pour partir vivre à l’étranger en famille

Crédits : Pxhere

C’est le rêve de nombreuses familles : tout quitter et partir vivre à des milliers de kilomètres de la France. Pour certains, ce n’est pas vraiment un choix, mais plutôt une obligation, notamment pour des raisons professionnelles. Et pour d’autres, c’est le projet de toute une vie. Quelles que soient les motivations, partir vivre avec toute sa famille à l’étranger demande beaucoup d’organisation. Voici donc toutes les démarches à faire pour que ce départ se passe au mieux.

Avant le départ

Avant le jour J du grand départ, mieux vaut s’assurer que toutes les démarches administratives soient à jour pour qu’il n’y ait aucune mauvaise surprise. Il faut donc :

  • S’assurer que tous les membres de la famille possèdent un titre de voyage valide
  • Obtenir, si nécessaire, un visa pour chacun
  • Prendre ses dispositions afin de pouvoir bénéficier d’une couverture sociale adaptée
  • Souscrire à une assurance rapatriement
  • Prévoir une visite médicale pour chacun des membres de la famille afin d’être à jour sur les vaccins, mais aussi pour avoir connaissance des éventuels risques sanitaires présents sur le territoire
  • Si un des membres de la famille doit bénéficier d’un traitement médical de fond, s’assurer de posséder suffisamment de boîtes de médicaments
  • Faire une demande de carte de groupe sanguin pour l’ensemble des membres de la famille
  • Informer du changement d’adresse le centre d’impôt auquel la famille est rattachée
  • Avertir sa caisse de retraire de son départ
  • Faire une demande de permis de conduire international (selon la destination, il n’est pas toujours obligatoire)
  • Trouver une école pour inscrire ses enfants
  • Signaler son changement d’adresse à la Poste afin de bien recevoir son courrier
  • Se renseigner sur les formalités douanières (animaux domestiques, véhicule…)
  • Organiser son déménagement
Crédits : Pixabay – birder62

Sur place

Les premiers jours sur place risquent d’être là aussi un peu sportifs. Il reste encore quelques démarches à faire avant de pouvoir profiter pleinement de sa nouvelle vie :

  • Effectuer les démarches obligatoires auprès des autorités locales (permis de séjour, administration fiscale, affiliation à la sécurité sociale, permis de conduire local)
  • S’inscrire au registre des Français établis hors de France et s’actualiser régulièrement
  • S’inscrire sur la liste électorale consulaire pour pouvoir voter aux élections nationales françaises, mais aussi pour participer aux votes des conseillers consulaires
  • Demander au consulat d’établir les actes relatifs aux événements d’état civil (naissance, mariage, décès) qui surviennent au cours du séjour
  • S’assurer régulièrement de la validité des passeports de tous les membres de la famille
  • Trouver un médecin généraliste
  • S’assurer de la présence d’un centre de soins d’urgence

Avant de rentrer

Puisque toutes les bonnes choses ont une fin et qu’il est possible qu’un jour la famille soit contrainte de rentrer de nouveau sur le sol français, quelques démarches sont encore à effectuer :

  • Demander sa radiation de la liste électorale consulaire
  • Organiser son déménagement en tenant compte des formalités douanières
  • Faire en sorte de bénéficier d’une couverture sociale dès l’arrivée en France
  • Signaler son retour et sa nouvelle adresse au centre des impôts
  • Trouver une nouvelle école et y inscrire les enfants
  • Signaler le changement d’adresse à La Poste
  • Bien conserver tous les documents relatifs au séjour à l’étranger

 

Sources : MagicMaman, France Diplomatie

 

Articles liés :

La différence d’âge dans un couple peut-elle être problématique ?

Séparation : faut-il l’éviter pour les enfants ?