Faire le deuil du conjoint idéal pour être plus heureux

Crédits : iStock

Toutes les femmes, ou presque, pourront affirmer qu’elles ont un « type d’homme », ou que telle ou telle personne « n’est pas leur genre ». En effet, depuis l’enfance, nous avons tendance à nous forger l’image d’un idéal avec qui nous nous voyons passer le restant de nos jours. Seulement, il est important de savoir qu’il est parfaitement impossible de réellement trouver cet idéal. Difficile cependant pour certaines personnes de se faire à cette idée, et donc de trouver chaussure à leur pied. Il est ainsi important de faire le deuil du conjoint idéal.

Le modèle parental joue un rôle crucial

Les enfants ont souvent tendance à prendre leurs parents comme modèles, que ce soit dans la vie de tous les jours, mais aussi pour se donner une idée du futur conjoint idéal. Ainsi, une petite fille verra souvent en son papa toutes les qualités qui feront qu’il est un conjoint idéal, et inversement pour les petits garçons avec leur maman. C’est la raison pour laquelle, bien souvent et inconsciemment, une femme va chercher un homme qui aura des caractéristiques semblables à celles de son père, qu’elles soient physiques ou caractérielles. C’est d’ailleurs un phénomène qui peut devenir problématique au moment des disputes, car même si on recherche des traits similaires, on ne recherche pas pour autant un père de substitution. Cependant, la frontière peut être bien mince entre les deux. Il faut donc pouvoir être capable de faire un véritable travail sur soi afin de se détacher de cet idéal, qui en vérité n’en est pas vraiment un. En effet, même si les parents peuvent avoir de nombreuses qualités, cela ne fait pas pour autant d’eux des êtres exceptionnels, et ils sont en fait comme tout le monde : dotés de nombreux défauts.

Il faut donc pouvoir être capable de se détacher de cette image faussée, notamment dans le but d’avoir une relation plus saine avec ses parents, car baigner dans l’illusion qu’ils sont parfaits n’est absolument pas bon pour son évolution. Cela va également permettre d’aller de l’avant et de ne pas toujours calquer ses parents sur les nouvelles rencontres que l’on fait.

Une volonté de réparer des blessures

De nombreuses personnes ont tendance à en espérer bien trop de leur conjoint. On aimerait en effet qu’il dise les bons mots aux bons moments, mais aussi qu’il ait les bons gestes quand il le faut. Cependant, il est parfaitement impossible d’en demander autant à quelqu’un, puisque son but ne sera pas de réparer les blessures du passé. Cela a d’ailleurs un lien avec la place des parents dans la vie, puisqu’on aura justement tendance à en demander autant qu’eux ont donné, mais aussi à espérer que la personne répare les blessures que ces derniers ont pu laisser.

Le piège ici, c’est justement de trouver que l’autre n’est pas à la hauteur de ce qu’on espérait, qu’il n’est pas capable de combler ces problèmes. En effet, même si dans un couple, il est important d’avoir un soutien mutuel, il ne faut pas non plus en demander trop en allant jusqu’à vouloir que l’autre devienne un véritable pansement. Même les relations de couple ont leurs limites, et un travail personnel est indispensable dans ce genre de situation, car le problème ne vient pas de l’autre, mais de soi-même.

Un deuil qui peut être difficile

Même si le terme semble très lourd et disproportionné, il s’agit pourtant bien d’un deuil. Et tant que ce dernier n’est pas fait, il sera très difficile d’envisager une relation de couple saine. Une relation de couple se travaille tous les jours et n’est jamais quelque chose de véritablement acquis. C’est la raison pour laquelle la communication est absolument primordiale, puisque même s’il s’agit de déception, il est important de les partager et d’en faire part, sans pour autant remettre systématiquement la faute sur l’autre. Il est aussi important de se rappeler que nous ne sommes pas nous-mêmes des êtres parfaits, et donc certainement pas l’idéal de l’autre non plus. Quoi qu’il en soit, il est presque certain que lorsqu’on se met en couple avec une personne, c’est aussi parce qu’on sait et qu’on sent que cette dernière va nous apporter quelque chose, sans pour autant combler tous les manques.

Finalement, la notion d’idéal peut aussi être bien ennuyante, et ce sont tous ces petits défauts qui nous caractérisent qui font que nous sommes uniques, mais aussi que l’autre va devenir une personne à part entière, loin d’être parfaite.

Sources : Maman Vogue, Huff Post, A nous tous

Articles liés :

Pourquoi ressentez-vous le besoin d’être en couple ?

Ennui durable dans le couple : que cache-t-il ?

Baby Moon : laissez-vous tenter par la lune de miel avant l’arrivée de bébé !