Frères et sœurs : comment gérer les disputes au sein d’une fratrie ?

Crédits : iStock

Avoir plusieurs enfants, c’est beau, mais c’est aussi parfois fatigant. Au-delà de l’aspect pratique, il arrive (très) souvent que les enfants se disputent entre eux et que cela devienne même quotidien. Les parents sont alors partagés entre le volonté d’intervenir, la fatigue, le manque de patience mais aussi l’espoir que cela se règle tout seul. Quel est donc le comportement à adopter face à des disputes au sein d’une fratrie ?

Les raisons des disputes

Il est tout d’abord important pour les parents de se rassurer, puisque les disputes sont presque inévitables dans les familles avec plus d’un enfant. En effet, même si les enfants n’ont pas nécessairement un caractère qui pousse au conflit, certaines situations, certains âges ou tout simplement un manque de patience peut pousser des frères et sœurs à se disputer plus ou moins violemment. Il est donc très rare de trouver des familles dans lesquelles les enfants ne se disputent jamais et où tout se passe pour le mieux.

Généralement, les disputes interviennent à cause de la jalousie. En effet, les enfants aimeraient avoir une place de choix dans le cœur de leurs parents et sont donc prêts à tout pour y parvenir. Un enfant sera donc jaloux en constatant que son frère ou sa sœur reçoit plus d’affection de la part de ses parents. Dans ce cas-là, il peut être prêt à dénoncer son frère ou sa sœur simplement pour discréditer l’autre.

Les disputes peuvent aussi venir de différences de caractère. Ce n’est pas parce que des enfants sont frères et sœurs et qu’ils ont été élevés sous le même toit qu’ils sont nécessairement identiques. Parfois s’installe entre des enfants d’une même fratrie un rapport dominant/dominé qui résulte généralement d’une différence de caractère.

L’âge peut aussi être un critère qui favorise ou non les disputes entre frères et sœurs. C’est d’ailleurs souvent au moment de l’adolescence que celles-ci deviennent plus violentes et plus sérieuses. Mais généralement, cela passe avec l’âge.

Quel est le rôle des parents ?

Les parents doivent parfois savoir s’éclipser et ne pas intervenir systématiquement dans les disputes de leurs enfants. Il faut aussi qu’ils puissent s’en sortir seuls, sans intervention parentale. Ils doivent pouvoir gérer leurs conflits et y trouver une solution sans que qui que ce soit n’intervienne. C’est aussi un moyen pour eux de se responsabiliser et de se calmer en cherchant ensemble comment parvenir à un accord à l’issue d’un conflit. Cependant, si les parents sentent que la dispute peut rapidement dégénérer, il ne faut alors pas hésiter à intervenir avant que cela ne se termine en coups et insultes.

Dans certains cas et si les disputes deviennent régulière, il faut savoir prendre le rôle de médiateur afin de tenter de trouver une solution au problème tous ensemble. Pour cela, chacun des enfants doit pouvoir expliquer sa version des faits et ce qu’il ressent. La solution est de discuter ensemble afin que les enfants trouvent d’eux-mêmes une solution à ce conflit. C’est donc en leur apprenant cette méthode qu’ils pourront plus tard les résoudre seuls. Cependant, les parents ne doivent pas non plus devenir des arbitres, encore moins s’ils n’ont pas toutes les versions de chacun des enfants. Il ne faut prendre aucun décision si tout le monde ne s’est pas exprimé, encore plus si le parent en question n’a pas assisté à la scène. Il faut pouvoir être équitable et ne surtout pas prendre parti.

Crédits : iStock

Si une dispute est sur le point d’éclater, il vaut mieux couper court et tenter de leur changer les idées rapidement. Pour cela, quoi de mieux que de leur confier à chacun une tâche bien précise qui les occupera et leur fera oublier cette petite dispute sans importance ?

Enfin, les parents doivent impérativement garder leur calme pour régler les conflits de leurs enfants. En effet, crier encore plus fort n’aura aucun effet positif sur la situation et ne fera au contraire qu’attiser l’énervement de chacun.

Éviter les disputes

Le plus simple serait en fait de faire en sorte que ces disputes n’aient jamais lieu. Pour cela, les parents doivent de leur côté montrer le bon exemple. En effet, si eux-mêmes passent tout leur temps à se disputer, les enfants peuvent croire que c’est un comportement normal et ne feront que le reproduire. Il faut donc avant tout être bien attentif à ses propres agissements et privilégier les discussions en privé en ce qui concerne le couple.

Il faut également que le traitement des enfants soit le même pour tous. Puisque les disputes éclatent souvent à cause de la jalousie, il est important de faire en sorte qu’il y en ait le moins possible.

Et puisque les disputes sont de toute façon inévitables, il est aussi important pour les enfants que pour les parents de profiter pleinement des moments d’accalmie, mais aussi de faire remarquer aux enfants qu’ils ont un très bon comportement lorsqu’ils parviennent à jouer ensemble sans se disputer.

 

Sources : MagicMaman, Naître et grandir, Psychologies

 

Articles liés :

Caprices : comment les gérer ?

Comment apprendre la politesse à son enfant ?

Comment intervenir auprès d’un enfant qui n’est pas le sien ?