in

1er mois de grossesse : une étape décisive

Crédits : iStock

Il s’agit généralement du mois durant lequel vous apprenez que vous êtes enceinte. Se mélangent alors les sentiments d’excitation, mais aussi parfois d’appréhension face à ce changement qui va lourdement impacter vos habitudes de vie. C’est aussi le moment durant lequel vous faites une annonce officielle à votre conjoint. Bienvenue dans le premier mois de grossesse !

1re semaine décisive

Même s’il est très rare de ressentir des premiers signes dès la première semaine de grossesse, un embryon commence pourtant bien à se développer dans votre utérus. C’est d’ailleurs à partir du 7e jour de vie que ce dernier commence son développement, une fois qu’il est bien implanté dans l’utérus. Il est possible de constater à cette période quelques pertes de sang, qui ne sont absolument pas des règles, mais le résultat de la nidation de l’embryon. Cette phase est en fait le moment où l’embryon va se déplacer petit à petit des trompes de Fallope jusqu’à l’utérus, dès les premiers jours qui suivent la conception.

2e semaine : premiers signes discrets

Peut-être ne le savez-vous pas encore, mais votre corps a certainement déjà dû se trahir et vous faire remarquer que quelque chose d’anormal est en cours. Ce sont généralement les seins qui sont les premiers témoins d’une grossesse et qui mettent la puce à l’oreille : ils sont en effet plus tendus et généralement relativement douloureux. Cependant, il est encore trop tôt pour constater un retard de règles, ou bien d’autres symptômes qui pourraient être le signe d’une grossesse.

3e semaine de grossesse : une étape importante

C’est habituellement à ce moment-là que les femmes constatent un retard de règles et commencent à se poser des questions. Pour en avoir le cœur net, il est possible d’acheter en pharmacie un test de grossesse (ils sont généralement fiables à 99 %), ou bien d’effectuer une prise de sang qui ne pourra pas mentir. D’autres symptômes vont également faire leur apparition à ce moment-là : les nausées, la fatigue ou encore l’envie fréquente d’uriner.

Même si à cette période l’embryon ne mesure que 2 mm, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas en prendre soin. En effet, son cœur commence déjà à se développer, et il est d’ailleurs possible dès ce stade précoce de l’entendre battre. C’est la raison pour laquelle il est très important de changer ses habitudes de vie, et notamment de supprimer la consommation de tabac et d’alcool, pour ne pas lui nuire. Là encore quelques petits saignements peuvent intervenir, et sont généralement sans gravité. Cependant, si ces derniers s’accompagnent de fortes douleurs dans le bas ventre, il faut alors rapidement consulter un médecin, car il peut s’agir d’une grossesse extra-utérine, ou alors d’une fausse couche.

4e semaine : développement express !

Voilà déjà un mois que vous êtes enceinte, et pourquoi ne pas fêter ça avec un premier rendez-vous chez le gynécologue ? Ce dernier va permettre de bien confirmer la grossesse, mais également l’avancée de celle-ci. Le gynécologue va également constater que tout se passe bien et que le fœtus se développe correctement.

En effet, les changements sont grands durant ce premier mois de grossesse, puisque ce petit embryon va déjà multiplier son poids par 10 000 durant cette période. Pas de panique cependant, il reste encore très petit puisqu’il ne mesure que 5 mm. En revanche, il est d’ores et déjà possible de visualiser sa tête et son corps, mais aussi ses yeux et quelques-uns de ses organes qui sont déjà visibles. La circulation sanguine va également se mettre en place, ainsi que la langue et l’oreille interne. Et ça ne fait que commencer !

Sources : Parents, MagicMaman, Au Féminin

Articles liés :

2e mois de grossesse : grandes évolutions pour bébé et nausées pour maman

3e mois de grossesse : passer d’embryon à fœtus