Grossesse : quels sont les soins à absolument éviter ?

Crédits : iStock

La grossesse doit généralement être un moment durant lequel vous devez vous reposer et donc en profiter pour prendre soin de vous. Seulement, ce n’est pas aussi simple dans la pratique, puisque pour ne pas nuire à votre santé ou à celle de votre bébé, de nombreux soins sont formellement interdits au cours de la grossesse. Attention donc de demander systématiquement l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans quoi que ce soit !

Faire l’impasse sur le hammam et la sauna

On le sait, il n’y a rien de plus relaxant qu’une petite séance dans un hammam et/ou un sauna. Malheureusement, vous allez devoir vous en passer durant les neuf mois de grossesse. En effet, avec les hormones présentes dans le corps au moment de la grossesse, les veines sont d’ores et déjà très dilatées. Il peut donc être très dangereux qu’elles le soient encore plus, ce qui peut arriver sous l’effet de trop fortes chaleurs. Le principal risque est de perturber la circulation placentaire, ce qui peut avoir des effets très néfastes sur le bébé. Mais ce n’est pas tout, puisque dans un hammam ou un sauna, la très forte chaleur entraîne généralement une chute de la tension. Pour une femme enceinte, cela peut provoquer un malaise, ce qui encore une fois, est très néfaste pour le bébé. Le mieux est donc d’en parler au préalable avec son médecin.

Les UV en cabine : interdits !

Il faut savoir que les UV, même sans être enceinte, sont très nocifs pour la santé. Il est donc formellement interdit d’en pratiquer durant la grossesse. Comme pour le hammam et le sauna, les UV peuvent provoquer une mauvaise circulation sanguine, mais aussi faire apparaître un masque de grossesse.

Doucement avec les gommages

Les gommages sont très bénéfiques pour la peau, notamment pour se débarrasser des peaux mortes et donc faire peau neuve. Même s’il peut présenter plusieurs points positifs, notamment au cours de la grossesse (améliore l’oxygénation, stimule le renouvellement des cellules, permet de prévenir l’apparition de vergetures), il ne faut pas pour autant en faire trop souvent. En effet, trop de gommages, notamment sur le visage, pourraient stimuler la pigmentation de la peau et donc faire apparaître un masque de grossesse.

Oubliez les crèmes amincissantes

Vous vous en doutez certainement, mais la grossesse n’est pas vraiment le moment idéal pour choisir de mincir. Attendez plutôt quelques mois avant de commencer ce genre de traitement.

Chez le coiffeur

Bien évidemment, rien ne vous empêche durant votre grossesse d’aller chez le coiffeur pour rafraîchir votre coupe ou pour vous faire couper les pointes. Cependant, vous devez être plus prudente avec les permanentes, ou encore les colorations. En effet, les produits présents dans les colorations capillaires sont soupçonnés de traverser la barrière placentaire. Les risques peuvent donc être élevés pour le fœtus, même si les conséquences sont encore relativement méconnues. Dans le doute, essayez tout de même de vous en passer durant la grossesse.

La médecine esthétique : il faudra attendre

Si vous avez pour habitude d’avoir recours à des injections, des peelings ou encore des séances d’épilation au laser, vous allez devoir attendre votre accouchement pour reprendre ces activités. Votre peau n’étant pas dans son état normal, ce genre d’opérations pourrait laisser des traces imprévues dont vous vous passerez certainement bien. En ce qui concerne les injections, aucune étude n’a pour l’instant été menée pour savoir les effets qu’elles pourraient avoir sur le bébé. Une fois encore, il vaut donc mieux s’abstenir dans le doute.

Sources : MagicMaman, Parents

Articles liés :

Quelques conseils pour continuer à s’épiler enceinte

Sexe : 6 idées reçues sur sa pratique durant la grossesse

Grippe : est-il possible de la soigner durant la grossesse ?