Jumeau parasite : lorsqu’un bébé absorbe involontairement son jumeau

Crédits : Dr Ali Abbara

Le  jumeau parasite, également appelé « fœtus in foeto », désigne une malformation congénitale qui survient à la suite d’une grossesse gémellaire, le plus souvent de jumeaux monozygotes. Un phénomène rare, mais pas pour autant isolé, puisque 200 cas ont actuellement été recensés.

Qu’est ce qu’un jumeau parasite ?

Le phénomène du fœtus in foeto intervient dans les cas de grossesses gémellaires, généralement lorsqu’il s’agit de jumeaux monozygotes. Lors des premières semaines de grossesse, les fœtus s’entremêlent et un des deux se retrouve inclus dans son frère ou sa sœur. L’autre jumeau continue donc son développement jusqu’à l’accouchement, mais possède désormais en lui un fœtus. Selon les cas, le jumeau parasite peut se nicher dans différents endroits du corps, et donc passer inaperçu des années durant.

Selon les informations rapportées par The Independant le 1er août 2017, les médecins sont parvenus à retirer un fœtus qui se situait dans le ventre d’un nouveau-né. Il possédait une tête, des jambes, des bras, et même un cerveau, mais ne s’était en réalité jamais formé.

Crédits : Pixabay – PublicDomainPictures

Plus étonnant encore, un jeune indien de 18 ans s’est fait retirer en 2016 ce qui semblait être son frère jumeau. Celui-ci se présentait sous la forme d’une masse de 2,5 kg composée de tissus cutanés, de cheveux, et même de dents. Le jeune homme souffrait de douleurs à l’estomac, de vomissements, mais aussi de pertes de poids inhabituelles, ce qui l’a interpellé. Et pour cause, le fœtus de son frère jumeau se situait justement dans son estomac.

Des cas étonnants, mais pas si rares

Les cas de jumeaux parasites peuvent être très impressionnants et affecteraient 1 nouveau-né sur 500 000 issus de grossesses gémellaires monozygotes. Ils peuvent être visibles dès la naissance ou bien mettre plus de temps à se manifester avec le développement d’organes, d’un tronc ou même de membres entiers dans l’organisme hôte. Yamini Karanam, une jeune Américaine, a mis 26 ans à déceler son jumeau parasite qui était situé dans son cerveau. Les médecins pensaient à une tumeur, car ce fœtus lui causait de réels problèmes de compréhension. Fort heureusement, il lui a été retiré avec succès.

Sources : RTL, Ouest France, Paris Match