Le doudou : les 5 questions que vous vous posez certainement sur cet objet si précieux

Crédits : iStock

Il peut se présenter sous toutes les formes, mais possède toujours le même intérêt pour les enfants : le réconfort. Le doudou est en effet un objet devenu presque incontournable pour les petits, qui commencent à l’apprivoiser dès leurs premiers mois pour le garder très, très longtemps ! Si certains parents tentent tous les stratagèmes pour parvenir à le faire oublier, d’autres au contraire se sont résignés à le supporter encore et toujours.

Le doudou, un objet essentiel ?

La règle numéro 1 en tant que parent, c’est de ne pas oublier que tous les enfants sont différents. Ainsi, certains ne ressentent absolument pas le besoin d’avoir un doudou. Pour le savoir, il vous suffit d’observer le comportement de votre enfant à partir de ses 5 mois : si vous constatez qu’il se sent bien et qu’il est souriant, alors inutile de l’encombrer avec un doudou, puisqu’il n’en a manifestement pas besoin. Cependant, si vous remarquez qu’il pleure régulièrement sans raison apparente ou alors qu’il semble manquer d’attention et de tendresse, vous pouvez opter pour un doudou, qui va surtout le rassurer les premiers temps. C’est d’ailleurs pour cela que les parents choisissent généralement de donner en premier un objet personnel qui aura leur odeur, afin qu’il soit tout de suite familier à l’enfant.

Comment le choisir ?

Le meilleur doudou pour votre enfant sera sans aucun doute celui qu’il aura lui-même choisi. Il est en effet parfaitement inutile de tenter de lui donner la plus jolie peluche que vous avez dans l’espoir qu’elle devienne son doudou. Contentez-vous de lui laisser le choix et vous verrez rapidement que malgré son jeune âge, votre enfant est déjà capable de prendre des décisions.

Faut-il le laver ?

Ce qui fait que le doudou de votre enfant est unique, c’est justement son odeur. Or, en le lavant régulièrement, il va perdre son intérêt principal et votre enfant risque même de ne plus le vouloir. Bien entendu, vous devez tout de même le laver lorsqu’il est vraiment sale et qu’il a traîné un peu partout. Néanmoins, dans la limite du possible, il faut essayer de préserver son odeur si particulière qui plaît à votre petit.

Que faire en cas de perte ?

Il s’agit certainement de la plus grosse angoisse des parents : perdre le doudou. C’est alors la crise de larmes assurée, et difficile d’expliquer à en enfant que s’il est perdu, il sera très difficile de remettre un jour la main dessus. Alors, bien évidemment, il va falloir trouver une solution pour le remplacer, même si le doudou est irremplaçable aux yeux de l’enfant, notamment à cause de son odeur si particulière. Même si cette transition sera difficile, contentez-vous de lui donner un nouveau doudou qui ressemble plus ou moins à l’ancien.

À partir de quand doit-il s’en séparer ?

Il va bien falloir un jour que votre enfant se sépare de son si précieux doudou, ou du moins qu’il l’utilise moins souvent. Il faut donc commencer doucement à établir quelques règles afin qu’il comprenne qu’il ne peut pas le prendre toute la journée. Si à l’école, les règles sont bien souvent très claires à ce sujet, vous ne devez pas hésiter à faire de même à la maison en vous mettant d’accord sur les temps durant lesquels le doudou sera autorisé.

Sources : Femme Actuelle, Parents, MagicMaman

Articles liés :

Le pouce ou la tétine : les avantages et inconvénients de chacun

Tétine : 8 astuces pour que votre enfant cesse de l’utiliser

Communication avec bébé : pourquoi ne pas tenter le langage des signes ?