Nounou de nuit : le remède idéal contre les nuits blanches ?

Crédits : iStock

Les nuits hachées sont généralement très redoutées par les parents suite à la naissance d’un bébé. En effet, tous les bébés n’ont pas le même rythme, et si certains parviennent à faire leurs nuits dans les jours qui suivent le retour de la maternité, d’autres vont au contraire mettre des mois avant de laisser leurs parents dormir une nuit (presque) complète. Pour aider ces parents dans le désarroi, une nounou de nuit peut être très utile.

Pourquoi faire appel à une nounou de nuit ?

Toutes les raisons sont bonnes pour bénéficier d’un peu de sommeil. Mais généralement, les couples qui font appel à une nounou de nuit ont besoin d’être très en forme tout au long de la journée et ne peuvent donc pas se permettre de passer la nuit à donner les biberons ou bercer bébé. En effet, certaines femmes sont contraintes de reprendre leurs responsabilités professionnelles dans les jours qui suivent l’accouchement, et comme tout le monde le sait, il n’y a rien de mieux que le sommeil pour être efficace.

Une nounou de nuit peut aussi simplement être une aide pour un couple qui se sent totalement dépassé. Les nuits peuvent rapidement devenir éreintantes et l’efficacité au cours de la journée peut donc en prendre un coup. C’est à ce moment-là que les accidents peuvent arriver et que tout peut basculer à cause de quelques minutes d’inattention.

Parfois, ce sont les femmes seules qui font appel à une nounou de nuit, puisque ces professionnelles peuvent aussi être de très bons conseils. En effet, les premiers pas en tant que maman peuvent être hésitants, et la méconnaissance des gestes handicapante. Une nounou de nuit, qui est une professionnelle de la petite enfance, pourra donc apprendre à une jeune maman les premiers gestes utiles avec un bébé, et donc l’aider à devenir maman.

Quelques ajustements

Bien entendu, faire appel à une nounou de nuit demande quelques aménagements dans la maison afin qu’elle puisse trouver rapidement tout ce dont elle a besoin sans avoir à réveiller les parents, qui doivent eux profiter de leur nuit. Il est donc indispensable de lui laisser tout le matériel dont elle peut avoir besoin (table à langer, couches, cotons, bodys, pyjamas, biberons, boîte de lait…). Si la maman allaite, elle peut alors tirer son lait afin que la nounou de nuit le donne ensuite au bébé au biberon. Il est également possible de demander à la nounou d’amener le bébé à sa maman lorsqu’il a faim si cette dernière ne souhaite pas tirer son lait. La nounou de nuit doit également pouvoir bénéficier d’un espace qui lui est réservé, un coin dans lequel elle pourra veiller sur le bébé. Si les parents dorment dans la même chambre que le bébé, il faudra alors déplacer le berceau dans une pièce où la nounou comme l’enfant pourront se sentir à l’aise. Si le bébé dort dans sa chambre, il est alors préférable de lui laisser un fauteuil dans la chambre.

Bonne ou mauvaise idée ?

Même si l’idée de prendre une nounou de nuit peut paraître très alléchante pour les parents, car elle présente de nombreux avantages, il vaut peut-être mieux y réfléchir à deux fois avant de réellement se lancer. En effet, certains spécialistes ne recommandent pas de faire appel à ce genre de service, puisque cela aurait un impact sur la qualité des rapports entre l’enfant et ses parents. Durant les premiers mois de vie, un bébé a besoin de sentir la présence de ses parents, et non celle d’une tierce personne. Surtout que les services d’une nounou de nuit s’étalent sur plusieurs heures d’affilée, ce qui représente beaucoup de temps passé sans ses parents.

Plusieurs spécialistes s’accordent pour dire que le mieux reste tout de même de s’armer de patience face à ces premières nuits difficiles. En effet, pour certains bébés, cette période peut durer plusieurs mois. Engager une nounou de nuit reviendrait donc à priver le bébé de la présence de ses parents pendant de nombreuses heures, ce qui pourrait totalement le déboussoler. L’idéal reste donc de le confier à des membres proches de la famille qui lui sont familiers.

Il faut aussi dire qu’engager une nounou de nuit a un coût, et pas des moindres. En effet, même si cela dépend des agences par lesquelles il est possible de passer, il faut compter environ 10 à 12 euros de l’heure. Pour des nuits entières réparties sur plusieurs mois, la facture monte très rapidement. Il s’agit donc d’un service qui s’adresse à des familles qui possèdent un budget relativement important.

Sources : Les Louves, Madame Figaro, MagicMaman

Articles liés :

Première nuit avec bébé : comment procéder ?

7 conseils pour aider votre bébé à faire naturellement ses nuits

Terreurs nocturnes : un trouble fréquent chez l’enfant