in

Comment faire face au baby-blues ?

Crédits : iStock

Le baby-blues est une période qui intervient après l’accouchement et qui plonge les mamans dans une petite dépression. Cela n’a pas toujours de rapport avec la difficulté de la grossesse ou de l’accouchement ni même avec l’état de santé du bébé. Alors qu’est-ce que le baby-blues et comment le gérer ?

Le baby-blues, c’est quoi ?

Après l’accouchement, il est possible que les femmes ressentent un certain mal-être qui peut se manifester de différentes façons : tristesse, pleurs, manque de confiance en soi, sentiment d’être débordées… Et même si en apparence tout semble leur sourire, tous ces changements peuvent être difficiles à gérer. Le baby-blues peut être le résultat de plusieurs changements : changement physique avec les kilos en trop, bouleversement hormonal, stress, fatigue ou manque de confiance en soi entre autres.

Crédits : Pxhere

Comment y remédier ?

De nombreuses femmes passent par cette phase difficile à la suite de leur accouchement, on compte d’ailleurs 40 % à 80 % de femmes qui souffriraient du baby-blues juste après la naissance de leur bébé. En principe, le baby-blues se manifeste sur une courte durée : quelques heures, au maximum quelques jours.

Pour faire face à cette épreuve, vous devez solliciter vos proches afin de combler cette sensation de solitude. N’hésitez pas à en parler à votre conjoint(e), pour qu’il ou elle vous vienne en aide, mais aussi pour que vous consacriez du temps à votre couple. Faites-vous plaisir, le tout en donnant beaucoup d’amour à votre nouveau-né puisqu’il sera certainement le meilleur des réconforts.

Crédits : Pixabay — Anemone123

Cependant, ce sentiment de dépression peut s’installer sur le long terme. On ne parle donc plus de baby-blues, mais de dépression postnatale (ou dépression post-partum), un phénomène bien plus préoccupant et encore peu connu qui touche pourtant de nombreuses femmes. Les symptômes sont le plus souvent une très grande fatigue, des insomnies, des pleurs sans raison ou encore des palpitations et des courbatures dans le corps. Les cas de dépressions postnatales ne sont pas à prendre à la légère et doivent être pris en charge par des professionnels. Cela peut prendre un certain temps, mais un spécialiste vous viendra en aide pour mettre des mots sur les émotions que vous ressentez et qui vous tiraillent.

Source