Quel budget faut-il prévoir pour la naissance d’un bébé ?

Crédits : iStock

Avoir un enfant n’est pas une décision à prendre à la légère, et pour cause : cela entraîne de nombreux coûts que les futurs parents ont bien souvent tendance à sous-estimer. Entre les couches, le lait, le mobilier et les vêtements, la note s’élève très rapidement. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’anticiper ces coûts et de prendre cette décision en toute connaissance de cause.

1) L’alimentation

Bien évidemment, dans ce cas de figure, l’option la plus économique serait l’allaitement puisqu’il n’y a besoin de rien d’autre que du sein de la maman (comptez tout de même un soutien-gorge d’allaitement et des coussinets d’allaitement). Seulement, toutes les femmes ne souhaitent pas ou ne peuvent pas allaiter. Dans ce cas, il faut prévoir du lait en poudre (entre 60 et 80 euros par mois), mais aussi plusieurs biberons. Il faut également penser que plus tard, bébé va commencer la diversification alimentaire et qu’il faudra aussi acheter la nourriture en conséquence (petits pots, assiettes et couverts, etc.).

2) L’hygiène et les soins

Là aussi, le budget peut rapidement être conséquent et notamment pour les couches qui vont servir jusqu’à ce que votre enfant soit propre, c’est-à-dire jusqu’à ses deux ans et demi environ. Comptez donc 1500 euros si vous optez simplement pour des couches jetables et entre 500 et 700 euros pour un kit de couches lavables qui pourront encore servir pour vos prochains enfants. Ajoutez à cela du savon, du liniment, des lingettes ou encore des crèmes et la note devient rapidement très importante.

3) Le mobilier

Le moment de décorer la chambre de bébé est souvent celui que les parents préfèrent, mais pas celui de leur porte-feuille ! Les trois éléments indispensables de la chambre de bébé sont le lit (pouvant aller de 45 à 600 euros), la table à langer (comptez environ 70 euros) et l’armoire en n’oubliant pas que les prix sont variables selon les marques.

4) Les vêtements

En ce qui concerne les vêtements, les budgets ne sont jamais les mêmes selon si les parents souhaitent réellement en avoir beaucoup par simple confort esthétique ou si au contraire ils se limitent au strict nécessaire. Les prix ne sont d’ailleurs pas les mêmes en fonction des magasins et des marques qui proposent aussi des qualités parfois différentes.

5) Le reste

Bien évidemment, les dépenses pour un enfant ne s’arrêtent pas là. Vous allez également lui acheter tout le matériel nécessaire (poussette, siège auto, table haute, etc.), le mode de garde et aussi les frais liés à la santé.

Quelques astuces pour s’en sortir

Il est bien entendu possible de réduire au maximum les frais avec quelques petites astuces :

  • prendre seulement ce qui est réellement nécessaire : si vous n’avez pas beaucoup de moyens, vous devez lister les produits qui vous seront absolument nécessaires afin de les acheter en priorité
  • opter pour des objets d’occasion : vous pourrez faire des économies relativement conséquentes en optant pour des objets et des vêtements qui ont déjà servi. C’est l’occasion pour vous de faire de bonnes affaires !
  • connaître ses droits : selon les revenus et la situation familiale, vous avez peut-être droit à des aides de l’État. Vous avez donc tout intérêt à vous renseigner plutôt que de passer à côté d’un peu plus d’argent.

Sources : Fourchette et Bikini, MagicMaman, Parents

Articles liés :

Envie de bébé : les 14 choses qui vous attendent

6 choses qui vous feront penser qu’il est temps pour vous de devenir maman !

Les 8 bonnes raisons de n’avoir qu’un seul enfant