Téléphone portable : 7 conseils pour gérer l’utilisation qu’en ont les ados

Crédits : iStock

Le téléphone est devenu pour beaucoup un objet du quotidien. Pratique, il permet d’avoir accès à tout très rapidement. D’ailleurs, 77 % de la population âgée de 18 à 75 ans serait aujourd’hui équipée de smartphones. Les adolescents sont les premiers utilisateurs de téléphones portables et avec l’arrivée des smartphones, ils peuvent avoir accès à internet à n’importe quel moment de la journée. Les applications deviennent une deuxième vie virtuelle qu’il est difficile de leur enlever. Seulement, il faut que l’utilisation du téléphone portable soit régulée par les parents afin que l’ado pratique d’autres activités, mais aussi pour que ces résultats scolaires n’en soient pas impactés.

1) Pas de portable au moment des devoirs

Le moment des devoirs doit être synonyme de sérieux et de concentration. Le portable aura pour seul but de distraire votre ado qui fera tout sauf faire ses exercices. Vous devez donc être intransigeant avec cette règle si vous ne souhaitez pas que le portable ait un effet négatif sur ses notes. Il doit donc être éteint et rangé pour éviter toute tentation. Si vous êtes présents, vous pourrez donc lui confisquer le temps des devoirs. Si vous êtes absents, vous pouvez établir un contrat de confiance avec votre ado qui consistera à lui demander d’éteindre son téléphone lorsqu’il est seul et qu’il fait ses devoirs. Pour vous assurer de sa sincérité, vous pouvez l’appeler à tout moment pour vérifier que le téléphone ne sonne pas.

2) Pas de portable la nuit

Les adolescents ont besoin de beaucoup de sommeil, il est donc très important que leurs nuits soient réparatrices. Seulement, avec le portable sur la table de chevet, votre adolescent sera bien trop tenté et ne fermera pas l’œil avant 2 heures du matin. Vous devez donc lui imposer de vous donner son téléphone chaque soir avant d’aller se coucher. Pour cela, convenez ensemble de l’heure à laquelle il devra arrêter.

Crédits : Pixabay — marcino

3) Choisir un modèle simple et un forfait bloqué

Pour éviter la tentation, mais aussi pour garantir un encadrement de l’utilisation du portable, optez pour un modèle très simple. Le portable doit simplement lui permettre d’être joignable. Prévoyez donc un forfait bloqué avec un accès très limité à internet si possible. Ce sera l’occasion pour lui d’apprendre à gérer son forfait tout seul et de ne pas tout dépenser avant la fin du mois. Renseignez-vous également auprès de votre opérateur pour y installer un contrôle parental, afin qu’il n’ait pas accès à des sites pour adultes par exemple.

4) Surveiller son utilisation

Par le biais des factures téléphoniques, il est possible de savoir quelle utilisation fait votre adolescent de son téléphone portable. Vous pouvez connaître le nombre de minutes passées au téléphone ou encore le nombre de SMS envoyés. Grâce à cela, vous pourrez notamment savoir s’il s’en sert pendant les heures de cours, ce qui est bien entendu formellement interdit. Vous devez l’informer de cette surveillance afin qu’il ne se sente pas pris au piège ou trahi.

5) Pas de téléphone à table

Les moments partagés en famille sont très importants et ne doivent surtout pas être perturbés par le portable. Vous devez donc informer votre ado que le téléphone est interdit à table même dans les poches. Il doit être rangé suffisamment loin pour que les sonneries ne viennent pas vous interrompre toutes les minutes.

Crédits : Pixabay — kaboompics

6) Définir des créneaux horaires

Le portable ne doit pas être disponible à toute heure de la journée. Vous devez donc convenir avec votre ado des heures auxquelles il est autorisé d’utiliser son téléphone. Vous pouvez donc établir le temps d’utilisation dont il bénéficiera tous les jours. Pendant les vacances, laissez-lui un peu plus de temps sans que cela devienne excessif.

Sources : Femmes débordées, Psychologies