in ,

Top 10 des mythes et croyances autour de la grossesse

Crédits : iStock

Depuis la nuit des temps, la grossesse fascine autant qu’elle interroge. Et puisque durant une longue période de l’histoire de nombreuses questions sur ce sujet sont restées sans réponses tant la médecine n’était pas avancée, les croyances, superstitions et autres mythes sont venus pallier ce manque. Mais malgré le progrès et les avancées de la médecine, plusieurs croyances ont encore de nombreux adhérents. Il est vrai que certaines peuvent cacher une part de vérité, mais pour d’autres, elles n’ont aucun fondement et ne sont absolument pas fiables…

1) Ventre rond pour une fille et ventre pointu pour un garçon : faux !

Nous en avons déjà parlé dans un précédent article, et il s’agit certainement d’une des croyances les plus connues, puisque toutes les femmes enceintes ont dû l’entendre au moins une fois. Ainsi, selon ce mythe, une femme qui a un ventre bien rond porterait une fille, alors qu’une femme qui au contraire a un ventre pointu porterait un garçon. Bien entendu, cette croyance n’a absolument aucun fondement scientifique, car même s’il est vrai que la forme du ventre d’une femme enceinte peut varier selon plusieurs facteurs, le sexe du bébé n’en fait pas partie. Et s’il s’avère que ces pronostics ont été justes, n’oubliez pas qu’il n’y a qu’une chance sur deux de se tromper…

2) La pleine lune favorise l’accouchement : faux !

Cette croyance a également déjà fait l’objet d’un article précédemment, et s’avère aussi être fausse… En effet, même si plusieurs sages-femmes affirment être plus débordées les soirs de pleine lune, il est fort possible que ce soit simplement leur cerveau qui leur joue des tours, puisque bien souvent, lorsqu’on croit dur comme fer à une idée, on a tendance a mieux retenir ce qui l’entoure. En vérité, des études ont été menées sur le sujet et affirment que les naissances ne sont pas plus nombreuses lors des nuits de pleine lune.

3) Chaque grossesse coûte une dent en moins à la maman : faux !

Cette croyance ne sort pas de nulle part, puisqu’il est vrai qu’à une certaine époque, la grossesse pouvait avoir des effets dévastateurs sur la dentition de la future maman. En effet, la médecine dentaire n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui, puisqu’elle était même inexistante pour les familles les plus pauvres. Ajoutez à cela la fatigue de la grossesse, et donc une très mauvaise hygiène dentaire, vous obtiendrez nécessairement quelques dents en moins. Cependant, cette croyance n’a absolument plus lieu d’être aujourd’hui.

4) Les cheveux du bébé sont la raison des aigreurs d’estomac : faux !

On entend également une autre version qui affirme que plus la maman a des aigreurs d’estomac et plus son bébé aura de cheveux. En vérité, les aigreurs d’estomac n’ont absolument aucun rapport avec les cheveux qu’aura ou non votre bébé. Il s’agit surtout d’un moyen de se rassurer en se disant que son bébé aura des cheveux.

5) Il est possible de connaître le sexe du bébé avec un pendule : faux !

Dans de nombreuses familles, il s’agit d’un véritable rite : passer un pendule au-dessus du ventre de la femme enceinte pour deviner le sexe du bébé. Même si cette légende permet de passer de bons moments et de faire des pronostics en famille sur le sexe du bébé à venir, il ne s’agit absolument pas d’une science exacte !

6) Il ne faut pas croiser les jambes au risque que le cordon du bébé l’étrangle : faux !

Cette drôle de croyance existe en fait dans les cinq continents, mais n’est pas pour autant vraie. Il est en effet parfois déconseillé de croiser les jambes en étant enceinte, mais pour la simple raison que cela peut causer des problèmes de circulation sanguine. Pas de panique en ce qui concerne la santé du bébé, il ne risque absolument rien !

7) Il est possible de déterminer le sexe du bébé grâce à son rythme cardiaque : faux !

La légende veut que si un bébé a un rythme cardiaque au-dessus de 140 battements par minute, alors c’est une fille, mais si par contre son rythme cardiaque est de 139 battements par minute ou moins, alors c’est un garçon. Mais une récente étude a démontré que le rythme cardiaque ne peut absolument pas déterminer le sexe de l’enfant.

8) Si la maman a mal au nombril, c’est que le bébé joue avec le cordon : faux !

Si le nombril est en effet la cicatrice du cordon ombilical, il n’a aucun rapport avec celui de son enfant. Même s’il est prouvé que le bébé peut ressentir certaines émotions de sa maman in-utéro, cette légende est pourtant fausse.

9) La deuxième grossesse se remarque plus rapidement : vrai !

Puisque les muscles du ventre et de l’utérus ont déjà été étirés une première fois, une seconde grossesse va donc plus rapidement se voir. Les psychologues sont d’ailleurs d’avis pour dire que la mémoire du corps aussi joue un rôle, puisqu’il se souvient de la première grossesse et de ses effets, et va donc les reproduire plus facilement.

10) Le second accouchement est plus simple que le premier : vrai !

Il est vrai que pour un deuxième accouchement, le temps de travail est généralement moins long, puisque le passage a déjà été fait. De plus, il y a aussi la dimension psychologique qui joue un rôle très important. En effet, la peur est moins forte en général pour un deuxième accouchement étant donné que l’on sait déjà à quoi s’attendre, même si tous les accouchements sont différents !

Sources : Babycenter, MagicMaman, Nanny Secours

Articles liés :

Pointu ou rond : la forme du ventre peut-elle prédire le sexe du bébé ?

La pleine lune influence-t-elle l’accouchement ?

Grossesse : quelles sont les traditions dans les autres pays ?