VIDÉO : le siège auto de sa fille brûle à cause d’un miroir

Crédits : Pixino

Tous les parents souhaitent le plus de sécurité possible pour leurs enfants, encore plus lorsqu’il est question de la voiture et donc de siège auto. Seulement voilà, même en ayant les meilleures intentions du monde, un accident peut très vite arriver. C’est ce qu’à pu constater cette jeune maman américaine, lorsqu’elle a remarqué que le siège auto de sa fille commençait à fumer à cause d’un miroir qu’elle avait placé en face.

Le miroir reflétait le soleil

Amanda Kenny DeAngelis est une jeune maman américaine qui vit au Texas. Elle a récemment partagé sur Facebook l’une de ses mésaventures qui s’est produite alors qu’elle était en voiture avec sa fille Mila, installée à l’arrière dans un siège auto, dos à la route. Au moment où Amanda a sorti sa fille du véhicule, elle  a soudainement réalisé que le siège était en train de prendre feu. En effet, le miroir qui était installé en face du siège pour permettre à la maman de garder un œil sur sa fille a en fait réfléchi le soleil sur le siège auto, qui a alors pris feu. Fort heureusement, la petite fille n’a rien eu, mais ce n’est pas le cas du siège sur lequel il est possible de constater plusieurs trous causés par les brûlures.

Prévention sur les réseaux sociaux

La jeune femme a donc souhaité partager sur les réseaux sociaux cette expérience effrayante afin de mettre en garde les autres parents. Elle a ainsi joint à sa publication deux photos et une vidéo, sur laquelle il est possible de voir la fumée qui s’échappe du siège auto : « J’ai utilisé des sièges auto avec des miroirs pour tous mes enfants, et ceci ne m’était jamais arrivé ! Effrayant ! ». Elle précise d’ailleurs que le siège en question est de la marque Britax et le miroir Eddie Bauer.

Bien évidemment, les commentaires ne se sont pas fait attendre. Certains ont même été très violents, critiquant fermement l’emplacement du miroir et la position dans laquelle le siège auto se trouvait. Ce à quoi la jeune femme a décidé de répondre simplement : « Je ne porte pas d’accusations ou n’essaye pas de lancer un débat… J’essaye juste d’informer sur ce possible risque. Faites ce que vous voulez de cette information, mais ne jugez pas ».

Sources : MagicMaman, Neuf Mois