4 moyens efficaces pour calmer les grosses colères de vos enfants

Crédits : iStock

Même si vous considérez que votre enfant est sage comme une image, vous n’avez certainement pas dû passer à côté de grosses crises de nerfs absolument impossibles à calmer. Seulement, plutôt que de remettre la faute sur les mauvais gènes de votre belle-mère, vous pouvez faire en sorte de garder la situation en main et tenter le tout pour le tout afin de calmer votre petit monstre.

1) Être à l’écoute

Même si vous êtes convaincu du contraire, votre enfant ne pique pas une crise soudainement sans raison. Et même si vous jugez que cela ne justifie pas de se mettre dans cet état, vous devez tout de même prendre le temps de l’écouter et de comprendre pourquoi cela l’énerve autant. Vous pouvez ne pas être d’accord, mais votre enfant doit quand même avoir conscience qu’il peut se confier à vous sans tabou.

2) Détourner l’attention

Les enfants ont cette capacité de passer du rire aux larmes en seulement quelques secondes. En effet, lorsque quelque chose les tracasse, ils vont alors être très tristes, et peuvent aussitôt redevenir heureux si quelque chose y contribue. Pour tenter de faire passer les crises de nerfs de votre petit, essayez donc simplement de détourner son attention vers quelque chose qui lui fera oublier ce qui le chagrine, comme des jouets ou bien une sortie au parc.

caprice pleurs triste enfant colère
Crédits : iStock

3) Baisser le ton

Devant les cris et les larmes, vous pouvez avoir du mal à gérer la situation sans vous aussi vous énerver. Seulement, crier ne sera certainement pas la solution à votre problème, puisque vous risquez simplement d’envenimer la situation. Au contraire, vous devriez plutôt baisser le ton de votre voix afin d’encourager votre enfant à en faire de même, mais aussi pour le rassurer.

4) Oublier les personnes autour

Les enfants ont le chic pour piquer leurs plus grosses crises de colère dans les lieux bondés de monde. Vous devez alors faire face aux regards accusateurs des passants qui vous jugent sans vergogne. Même si cela peut être difficile, vous devez faire en sorte de faire abstraction de ce que peuvent bien penser les autres, et vous concentrer simplement sur votre enfant et sur comment le calmer.

Les colères : indispensables au bon développement de votre enfant

Même si vous aimeriez qu’elles soient moins nombreuses, mais aussi moins violentes, les colères de votre petit lui sont pourtant nécessaires. Elles signifient en effet un état de frustration de sa part. Même si cela vous embête, votre enfant a aussi besoin d’apprendre ce que c’est que d’être frustré et de ne pas pouvoir tout avoir simplement en claquant des doigts. C’est aussi cela qui lui permettra plus tard de mieux accepter l’échec et la déception.

Articles liés :

Éducation : pourquoi les enfants sont-ils plus sages avec les autres ?

Enfant colérique : les 7 comportements clés à adopter

Éducation positive : les 5 points à respecter