Couches lavables : comment bien les choisir ?

Crédits : iStock

Les couches lavables sont de plus en plus utilisées par les jeunes parents. Avec un impact écologique bien moins important que des jetables, elles constituent une solution idéale pour les personnes qui souhaitent réduire leur empreinte sur la planète. Il faut dire que les couches jetables ont moins bonne réputation. Depuis plusieurs années, de nombreuses études révèlent la présence de produits toxiques dans celles-ci. Un phénomène très inquiétant lorsqu’on sait que les couches font partie intégrante de la vie des enfants au cours de leurs trois premières années. Il est donc tout naturel que plusieurs parents prennent la décision de les bannir pour se tourner vers des couches lavables. Seulement, il est important là aussi de bien les choisir puisque toutes ne se valent pas.

Différents types de couches lavables

Les couches lavables d’aujourd’hui sont bien différentes de celles que pouvaient utiliser nos grands-parents. Elles sont en effet bien plus modernes, aussi bien au niveau du design que de la praticité. Il existe ainsi différents types de couches lavables :

  • Le lange à nouer : technique utilisée durant des centaines d’années par nos ancêtres, le lange à nouer est certainement la solution la plus naturelle pour bébé. Il s’agit d’un morceau de tissu coupé en triangle ou en carré qui se ferme sur le devant à l’aide d’une attache. Il convient bien aux nouveau-nés qui font encore très peu de mouvements, mais peut se révéler difficile d’utilisation pour un bébé plus grand.
  • La couche lavable classique : sous forme de lange ou de couche-culotte, la couche lavable classique a l’avantage de s’adapter à l’évolution de bébé. Avec des élastiques au niveau des cuisses et de la taille qui vont permettre d’éviter les risques de fuites, elle est parfaitement appropriée aux nourrissons et peut très bien être utilisée la nuit tant elle est absorbante.
  • La couche lavable tout-en-un (TE1) : relativement pratique pour changer bébé, la couche TE1 possède un insert qui est cousu directement sur la culotte ou qui se glisse dans une poche dans le fond de la culotte. Étant donné qu’elle a peu d’épaisseur, elle s’enfile aussi rapidement qu’une couche jetable. Cependant, cet atout est également son principal inconvénient. Il est en effet nécessaire au moment du change de l’enlever et de la laver entièrement. De plus, elle peut s’user plus vite ce qui peut augmenter le risque de fuites.
  • La couche lavable tout-en-deux (TE2) : ce modèle possède une couche absorbante et une culotte imperméable qui se complètent, mais qui ne sont pas liées l’une à l’autre. Il est donc possible d’utiliser la culotte plusieurs fois de suite sans pour autant la laver entièrement. Cependant, il est nécessaire de prendre un peu de temps pour assembler toutes les couches avant de l’enfiler.
  • La couche lavable tout-en-trois (TE3) : la couche TE3 est complètement différente des autres. La culotte de protection se présente effectivement sous la forme d’un simple tissu. Pour éviter les fuites, il y a une petite nacelle (ou un hamac) qui s’attache à l’intérieur. Enfin, dans cette nacelle, il faut venir fixer un insert qui peut être jetable ou lavable. Cependant, ce modèle de couche possède un véritable inconvénient : il est encore très peu répandu sur le marché.

Comment choisir le type de couche idéal ?

Avec ce large choix de couches lavables, il peut être difficile de s’y retrouver. Il faut tout d’abord commencer par éliminer les modèles qui ne correspondent pas à votre mode de vie. Par exemple, si vous considérez que vous n’avez pas suffisamment de temps à consacrer à cela, la couche TE2 n’est peut-être pas celle qu’il vous faut.

Le mieux est tout de même de tester différents modèles afin de pouvoir se faire une idée des spécificités de chacun. Que ce soit en termes de tissus ou d’absorption, vous allez avoir besoin de constater de vos propres yeux ce qui vous convient vraiment. Pour cela, n’hésitez pas à commander un modèle de chaque avant d’acheter un pack entier. En effet, les couches lavables sont écologiques, mais représentent malgré tout un véritable investissement.

Si vous avez un sèche-linge, vous devez vous en procurer une dizaine par bébé. Si vous n’en avez pas, n’hésitez pas à en acheter au moins deux de plus.

Articles liés :

Couches lavables : comment les laver efficacement ?

Comment bien choisir les couches et lingettes pour bébé ?

Hygiène naturelle infantile : un bébé sans couches, c’est possible ?