Déclenchement de l’accouchement : tout ce qu’il faut savoir

Crédits : iStock

Que ce soit pour des raisons médicales ou parce que le terme de la grossesse est dépassé, votre situation peut nécessiter un déclenchement d’accouchement. Même si le terme peut effrayer de prime abord, il s’agit en fait d’un acte relativement commun pour les médecins qui le pratiquent. Quoi qu’il en soit, mieux vaut savoir à quoi vous devez vous attendre si vous êtes concernée par un déclenchement d’accouchement, afin de le vivre au mieux.

Les différentes raisons qui poussent au déclenchement

Votre accouchement peut être déclenché pour différentes raisons :

  • Pour des raisons médicales : le plus souvent, le déclenchement est pratiqué lorsque la maman dépasse le terme prévu de l’accouchement et que son bébé n’est toujours pas là. Ainsi, lorsqu’elle atteint 41 semaines d’aménorrhées + 6 jours, les médecins décident généralement de prendre les choses en mains afin de mettre au monde l’enfant le plus rapidement possible. Le déclenchement peut également avoir lieu pour éviter de faire encourir des risques de santé à la maman ou au bébé, comme la pré-éclampsie, le diabète gestationnel, une infection du liquide amniotique ou encore une de fausse couche.
  • Pour des raisons organisationnelles : certains couples demandent aux médecins s’il est possible de déclencher un accouchement pour des raisons personnelles. En effet, si le futur papa est en déplacement, la maternité peut alors accepter la demande de déclenchement. Mais cela se fait aussi dans l’autre sens, car parfois l’établissement lui-même peut demander un déclenchement aux futurs parents pour répondre à la problématique du manque de place.
femme hôpital accouchement malade souffrance peur douleur
Crédits : iStock

Comment se déroule un déclenchement ?

Si le col de l’utérus n’est pas encore favorable à l’accouchement (fermé et tonique), alors les médecins vont venir appliquer un gel contenant des prostaglandines au niveau du vagin, ce qui va permettre d’avoir une action directe sur la maturation cervicale et sur le muscle utérin. Quelques heures plus tard, ils vont venir poser une perfusion d’ocytocine en intraveineuse. La dose sera augmentée au fil du temps afin de faire avancer le travail et dilater le col. Petit à petit, les contractions vont apparaître pour devenir de plus en plus intenses.

Si au contraire le col est déjà ouvert, les médecins vont venir simplement percer la poche des eaux afin d’accélérer la phase de dilatation. Le travail peut tout de même être long et les contractions encore plus douloureuses lorsqu’il s’agit d’un déclenchement. La péridurale pourra cependant calmer cela.

Sources : MagicMaman, Santé Magazine

Articles liés :

Accouchement : comment mesurer l’ouverture du col ?

Vos 10 pires souvenirs d’accouchement

Accouchement : dans quels cas est-il nécessaire d’avoir recours à la ventouse ?

Déclenchement de l’accouchement : tout ce qu’il faut savoir
noté 4 - 4 votes