Diastasis abdominal : tout savoir sur ce phénomène commun durant la grossesse

Crédits : iStock

La grossesse et l’accouchement laissent forcément quelques traces sur le corps d’une femme. Si les plus chanceuses s’en sortent avec très peu de changements, d’autres au contraire doivent apprendre à vivre avec un nouveau reflet dans le miroir. Cela se traduit notamment par une prise de poids, des vergetures, de la cellulite en plus ou encore un diastasis abdominal. Un terme un peu barbare qui désigne en réalité le fait que les abdominaux ne retrouvent pas leurs positions initiales après l’accouchement.

Qu’est-ce que le diastasis abdominal ?

Le diastasis est un phénomène de grossesse plutôt courant qui peut être impressionnant à voir. Il se caractérise par une séparation entre les côtés gauches et droits des muscles de l’abdomen. S’il peut apparaître chez n’importe qui, ce sont principalement les femmes enceintes qui sont concernées, car c’est au cours de ces neuf mois que l’utérus prend le plus de place. Il va en effet venir exercer une pression importante sur les abdominaux. Pour laisser de la place au bébé afin qu’il se développe, ces derniers vont donc progressivement s’écarter, parfois même au point de se séparer. On parle alors de diastasis abdominal.

Ce phénomène s’observe généralement après l’accouchement, lorsque le ventre commence tout doucement à retrouver sa taille normale. Si les femmes qui vivent des grossesses multiples sont plus susceptibles d’y faire face à cause d’un ventre bien plus gros, il n’y a pas de règle universelle à ce sujet. D’ailleurs, il est tout à fait probable que des femmes ayant accouché prématurément souffrent aussi de diastasis abdominal.

Le diastasis abdominal peut être facilement repérable pour certaines femmes chez qui le ventre peut prend une forme conique. Mais ce n’est pas le cas pour toutes. Dans d’autres cas, une ligne verticale peut apparaître au milieu du ventre après un effort physique qui a sollicité les abdominaux. Quoi qu’il en soit, il doit être diagnostiqué à la suite d’une radio qui permettra de parfaitement voir le problème.

Faut-il s’en inquiéter ?

Le diastasis abdominal peut être très impressionnant physiquement, mais ne comporte généralement aucun risque pour la santé. Il faut habituellement plusieurs mois pour que le ventre et les abdominaux retrouvent leur place initiale. Seulement, dans certains cas, le diastasis abdominal peut être plus difficile à vivre. Il peut en effet entraîner des douleurs pelviennes ou au niveau des lombaires lors d’efforts physiques.

Dans des cas bien plus rares, il est possible de souffrir d’un dysfonctionnement du plancher pelvien qui peut malheureusement entraîner une incontinence urinaire ou anale ou même une descente d’organes.

Comment le soigner ?

Si vous souffrez de diastasis abdominal, vous allez surtout devoir faire preuve de beaucoup de patience. Il n’y a en effet pas de remède miracle pour en venir à bout si ce n’est d’adopter une bonne posture et d’avoir une hygiène de vie irréprochable après la naissance de bébé.

Il est toujours possible de demander conseil à votre médecin qui saura vous prescrire des exercices simples qui permettront à vos muscles de retrouver leur forme initiale.

Dans les cas les plus critiques et notamment lorsque cela entraîne des problèmes de santé, il est possible de se tourner vers la chirurgie esthétique afin de réaliser une abdominoplastie qui consiste à rapprocher les muscles à l’aide de fils. Quoi qu’il en soit, une activité physique est vivement conseillée avec autorisation du médecin pour solliciter ces muscles et ainsi les aider à se repositionner.

Sources : MagicMaman, Bougeotte & Placotine, Passeport Santé

Articles liés :

Post-partum : pourquoi a-t-on encore du ventre après l’accouchement ?

Grossesse : pourquoi des poils peuvent apparaître sur le ventre ?

Pointu ou rond : la forme du ventre peut-elle prédire le sexe du bébé ?