Éducation positive : les 5 points à respecter

Crédits : iStock

Très en vogue depuis quelques années, l’éducation positive est une méthode qui permet d’élever ses enfants dans la bienveillance et l’empathie. Elle consiste à écouter les besoins de l’enfant, mais aussi à faire preuve d’empathie afin que lui aussi puisse plus tard reproduire ce schéma de bienveillance. Pratiquée depuis des années par certaines familles, mais mise en avant depuis peu, elle nécessite tout de même d’appliquer certaines règles essentielles pour qu’elle soit efficace.

1) Des punitions utiles

L’éducation positive ne signifie pas pour autant que votre enfant ne tirera jamais de leçon de ses bêtises. Les punitions doivent simplement être adaptées à ce genre d’éducation et permettre justement de confronter l’enfant à sa bêtise afin qu’il comprenne pourquoi vous n’êtes pas content. Ainsi, plutôt que de crier sur un enfant lorsqu’il fait une bêtise, faites plutôt en sorte de lui montrer qu’il peut en tirer une leçon. Par exemple, s’il renverse quelque chose par terre, ne le ramassez pas à sa place. En effet, chaque fois que vous réparez une de ses bêtises, il n’en tirera absolument aucun enseignement.

2) Être à l’écoute

L’éducation positive vise surtout à être à l’écoute de son enfant et de ce qu’il ressent. Il faut donc modifier ses habitudes, car bien souvent, même si vous avez la sensation d’être à l’écoute de votre enfant, vous ne l’êtes en fait peut-être pas réellement. Dans la logique de l’éducation positive, l’écoute doit être réellement active en toute circonstance. Ainsi, même lorsque vous sentez que vous perdez patience si votre enfant est en pleine crise de larmes sans raison apparente, prenez tout de même le temps de lui demander ce qu’il a. Il y a toujours une cause !

enfants parents
Crédits : iStock

3) Essayer de comprendre

Ce point rejoint celui de l’écoute, puisque dans le principe d’éducation positive, il est nécessaire de comprendre ce qui chagrine votre enfant. Et même si vous jugez que sa colère n’a pas vraiment de sens, il doit tout de même sentir que vous pourrez être à son écoute et qu’il a la légitimité de pouvoir s’exprimer, sans pour autant que vous soyez d’accord. C’est aussi une façon pour lui de découvrir qu’il est un être à part entière, aussi bien que vous !

4) Fixer des limites

Lorsque vous sentez que la situation risque de vous échapper, fixez tout de suite des limites afin que votre enfant sache que s’il va trop loin, il y aura une sanction. Il ne doit pas être pris par surprise et doit aussi pouvoir se calmer seul en comprenant simplement que s’il va trop loin, il sera puni.

5) Encourager à montrer l’exemple

L’éducation positive consiste aussi à montrer à votre enfant que vous avez confiance en lui. Et pour cela, rien de mieux que de l’encourager à montrer l’exemple, que ce soit à ses frères et sœurs ou même à ses amis. En effet, il va avoir la sensation d’endosser un rôle important et donc d’avoir une certaine responsabilité, ce qui n’aura que des effets positifs sur lui. Le but étant de le valoriser pour qu’il gagne confiance en lui et en ses capacités.