in ,

Est-il possible de vivre la magie de Noël sans croire au Père Noël ?

Crédits : iStock

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas pour le plus grand bonheur des petits. Il faut dire qu’il s’agit pour eux d’une période réellement féérique qui est aussi synonyme de gourmandises, de cadeaux et surtout de l’arrivée du gros bonhomme rouge : le Père Noël. Néanmoins, certains parents font le choix de ne pas faire croire au Père Noël à leurs enfants. Une décision très souvent commentée et parfois même montrée du doigt par certains qui considèrent que ces petits sont alors privés de la magie de Noël. Seulement, cette croyance a-t-elle vraiment un lien avec le fait de profiter ou non des féeries de Noël ?

Le récent mythe de Père Noël

Pour beaucoup, la simple évocation de la fête de Noël est en lien direct avec le personnage du Père Noël. Il s’agit pourtant d’une croyance extrêmement récente qui date seulement du XIXe siècle. Initialement, on retrouve l’histoire de Saint Nicolas qui aurait vécu entre 270 et 345. Selon le mythe, ce dernier venait distribuer à la nuit tombée et anonymement des présents et de la nourriture aux plus pauvres. Commémorée le 6 décembre dans de nombreux pays européens, la Saint Nicolas serait à l’origine de la légende du Père Noël.

Ainsi, le jour de la Saint Nicolas, la tradition veut que ce dernier vienne dans chaque foyer pour distribuer des friandises et des cadeaux aux enfants sages. Cette croyance s’accompagne également de celle du Père Fouettard qui offrirait un martinet à ceux qui ont été moins disciplinés. En France, la Saint Nicolas est surtout célébrée dans le Nord, notamment en Alsace et en Lorraine.

Saint Nicolas est généralement représenté vêtu entièrement de rouge, ce qui a inspiré la légende du Père Noël. Son nom aussi en est inspiré : ce sont les Hollandais qui ont exporté au XVIIe siècle cette célébration aux États-Unis qu’ils appelaient Sint Niclaes ou Sinterclaes. Par déformation et au fil du temps, il est devenu le célèbre Santa Claus que l’on connaît aujourd’hui, autrement dit le Père Noël en anglais. Plusieurs contes et poèmes ont par la suite fait état d’un homme vêtu du rouge venant distribuer des cadeaux aux enfants.

Mais c’est véritablement la marque Coca-Cola qui, en 1931, a démocratisé le personnage tel qu’on le connaît aujourd’hui dans le simple but de vendre sa boisson. Une opération marketing pour le moins efficace lorsqu’on sait la popularité du bonhomme rouge aujourd’hui.

La magie de Noël, c’est quoi ?

Le personnage du Père Noël est donc une invention relativement récente qui montre qu’il est possible de fêter Noël sans pour autant y croire. Avant cela, les enfants pouvaient tout aussi bien profiter de cette période féérique sans pour autant croire ou non qu’un grand homme leur apportera des cadeaux sous le sapin.

Noël ne se résume pas uniquement au Père Noël et il est tout à fait possible de faire profiter aux enfants de cette ambiance unique sans pour autant leur faire croire à ce mythe. Les adultes sont la preuve qu’il est parfaitement possible de prendre du plaisir pendant les fêtes : ils n’y croient plus depuis longtemps et sont pourtant très heureux pour la plupart à l’approche de cette date.

Si vous ne souhaitez pas faire croire au Père Noël à vos enfants, vous n’avez donc aucune raison de vous inquiéter. Entre les lumières, les décorations, les cadeaux, les chants et les activités de cette période, vous pouvez être certain que vos petits seront tout aussi émerveillés.