in , ,

La Finlande propose aux collégiens des cours de ménage

Crédits : iStock

Dans bien des familles, les parents demandent à leurs enfants une petite aide dans les tâches du quotidien. Au fil des années, ces derniers vont donc progressivement apprendre à prêter main-forte à la maison pour alléger leurs parents. Des gestes simples qui peuvent également être appris dans les écoles, comme le montre la Finlande qui propose des cours de ménage aux collégiens. Une décision qui leur permettra d’être vraiment indépendants dans leur vie d’adulte.

Des apprentissages du quotidien à l’école

Si l’école est généralement connue pour apprendre aux enfants des choses qui leur seront utiles dans leur future vie professionnelle, elle peut également donner d’autres enseignements. C’est notamment le cas en Finlande où les enfants sont formés aux tâches du quotidien et donc au ménage dès l’âge de 15 ans. Appelée « économie domestique« , cette matière permet aux jeunes générations d’apprendre la cuisine, le repassage ou encore à plier le linge. Ces cours sont obligatoires dans toutes les écoles du pays.

De manière générale, ces enseignements semblent visiblement plaire aux élèves qui présentent d’ailleurs de très bons résultats scolaires : ils font partie des cinq meilleurs au monde. Pourtant, le système est bien différent de celui de la France, car les Finlandais bénéficient en moyenne de 2000 heures de classe en moins que les élèves de l’Hexagone. Ils ne reçoivent d’ailleurs pas de notes avant l’âge de 12 ans, ce qui est là encore une réelle différence par rapport à notre système scolaire.

Filles et garçons concernés

Fort heureusement, le sexisme n’a pas sa place dans les salles de classe finlandaise, car les filles comme les garçons sont concernés de façon égale par cet apprentissage du ménage. Le but de ces enseignements est aussi de véhiculer des valeurs d’égalité entre les filles et les garçons. Malheureusement, beaucoup d’enfants ont encore tendance à croire que ce sont les femmes qui sont chargées des tâches ménagères. En effet, comme toutes les familles n’appliquent pas une répartition égale des corvées, les enfants peuvent donc en tirer des conclusions sexistes.

Si les différences entre les hommes et les femmes tendent à se réduire au fil des années, nous sommes encore bien loin d’une égalité parfaite entre les deux genres. Les tâches ménagères en sont certainement la meilleure preuve. Comme le rapporte Terafemina, en France en 2019, 73% des femmes affirment assumer plus de tâches ménagères que leur conjoint. Une situation de plus en plus difficile à vivre, car elles seraient également 48% à dire qu’il s’agit justement d’un sujet de dispute récurrent.

Articles liés :

10 tâches ménagères pour les enfants jusqu’à 5 ans

Les mères en couple font plus de corvées que celles qui sont célibataires

Quand initier son enfant aux tâches ménagères ?