Masque de grossesse : des effets irréversibles

Crédits : iStock

Être enceinte, c’est avoir conscience qu’il est nécessaire de faire de nombreuses concessions, aussi bien pour la santé de l’enfant que pour celle de la maman elle-même. Si on sait qu’il est très important de se protéger du soleil afin de préserver sa peau dans la vie de tous les jours, il faut redoubler de vigilance durant la grossesse, au risque d’avoir ensuite des traces indélébiles sur la peau. Un problème qui touche malheureusement de nombreuses femmes enceintes, qui peinent ensuite à les faire disparaître, puisque très peu de solutions s’offrent à elles.

Qu’est-ce que le masque de grossesse ?

En s’exposant aux rayons du soleil sans aucune protection, une femme peut alors prendre le risque de voir apparaître un masque de grossesse, également appelé mélasma, qui se manifeste par des plaques pigmentées sur le visage :

  • de petites taches brunes, voire grisâtres sur le milieu du front, sur le menton et autour de la bouche
  • des taches pigmentaires qui ont tendance à apparaître le plus souvent chez les femmes à la peau mate

Comment l’éviter ?

Comme pour toute exposition au soleil, il est essentiel de bien protéger sa peau, et donc de se munir de crème solaire avec un indice supérieur à 30. Il faut l’appliquer sur tout le corps, en insistant bien sûr sur le visage. Le mieux reste aussi d’éviter les trop longues expositions au soleil et les séances de bronzage. De toute façon, les femmes enceintes ont bien souvent du mal à supporter la chaleur, vous ne serez donc certainement pas tenté de trop vous exposer.

soleil plage été femme enceinte grossesse vacances
Crédits : iStock

Et après l’accouchement ?

Ces taches ont tendance à apparaître entre le quatrième et le sixième mois de grossesse. Elles ont tendance à disparaître dans les six mois qui suivent l’accouchement. Seulement, ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

Vous pouvez tout de même tenter de les faire disparaître grâce à des solutions dermatologiques, comme notamment des préparations dépigmentantes ou encore des peelings. Ces traitements sont utiles seulement s’il s’agit réellement de taches permanentes. Pour le savoir, il vous suffit d’étirer votre peau aux endroits où se trouvent ces fameuses taches : si ces dernières s’éclaircissent, cela signifie qu’elles ne touchent pas l’épiderme. Elles peuvent donc disparaître grâce à des crèmes disponibles en pharmacie.

Articles liés :

Grossesse et prise de poids : les 7 idées reçues

Les 5 recherches internet à ne pas faire lorsque vous êtes enceinte

Les 6 questions que toutes les femmes enceintes posent à leur sage-femme