Mémoire de bébé : pour qu’il mémorise les noms d’objets, il faut utiliser des mots précis

Crédits : iStock

Le fonctionnement du cerveau du bébé comporte encore de nombreuses zones d’ombre pour les scientifiques, notamment en ce qui concerne la mémoire qui est fortement sollicitée en début de vie. Un enfant doit en effet mémoriser de nombreuses choses dès sa première année, car il est confronté à de nombreux apprentissages. Les parents y contribuent forcément et font tout ce qu’ils peuvent pour aider leur petit à mémoriser le plus de choses possible. Cependant, ils peuvent parfois mal s’y prendre, comme l’explique une récente étude qui affirme qu’il est essentiel d’utiliser des mots très précis pour nommer des objets afin qu’un bébé les mémorise.

Différentes façons de parler aux enfants

Les chercheurs ne se lassent pas de découvrir toutes les facettes de la réflexion des bébés. Il faut dire que les petits ne réfléchissent pas comme des adultes, ce qui demande un vrai travail d’adaptation pour les parents, aussi bien pour se faire comprendre que pour accompagner les petits dans leur développement. Une étude américaine explique justement à quel point il est important d’employer les bons mots pour communiquer avec les enfants. En effet, selon eux, le fait d’employer des termes très précis permettrait aux enfants de mieux les mémoriser.

Les chercheurs ont effectivement différencié deux groupes de mots que les adultes utilisent souvent avec les enfants : les noms distincts et les noms concordants. Utiliser un mot distinct signifie que le terme est précis et concis (exemple : le téléphone de papa). Au contraire, utiliser un mot concordant revient à faire usage d’un terme plus vague (exemple : un téléphone). Ils ont ensuite mené des tests sur 77 bébés qui avaient en moyenne 1 an. Devant chaque enfant, ils ont présenté un ours en peluche et leur ont fait une description de ce dernier avec des mots concordants pour une partie des enfants et avec des mots distincts pour les autres.

bébé parler apprendre maman parent signe vision langage apprentissage
Crédits : iStock

Des mots précis pour une meilleure mémorisation

Pour la suite de l’expérience, les chercheurs ont à nouveau présenté les peluches aux enfants en la plaçant à côté d’un autre jouet afin de voir s’ils se souvenaient bien de l’ours en peluche. Cependant, comme les bébés étaient trop petits, ils ne pouvaient pas répondre clairement à la question « quel jouet avez-vous déjà vu ? ». Les chercheurs ont donc dû les observer pour en tirer des conclusions. Généralement, les bébés ont tendance à avoir un regard plus appuyé lorsqu’ils voient quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Dans le cadre de cette expérience, les chercheurs ont donc observé si les bébés avaient un regard plus appuyé sur l’objet inconnu. Si tel était le cas, cela voulait donc dire qu’ils connaissaient l’autre objet (en l’occurrence l’ours en peluche) et qu’ils avaient donc retenu la première présentation en fonction de ce qu’on leur avait dit à ce sujet. Ainsi, lorsque l’objet avait été nommé grâce à des termes distincts, l’enfant avait tendance à regarder automatiquement l’autre objet que la peluche, en réponse à la question. Les chercheurs en ont donc conclu que le fait d’utiliser des mots bien précis avait permis de mieux mémoriser l’objet en question. Mieux vaut donc s’adresser aux enfants le plus clairement possible pour leur permettre de réellement faire travailler leur mémoire.