in

Mort subite du nourrisson : 8 réflexes à adopter pour l’éviter

Crédits : iStock

Les jeunes parents sont généralement très soucieux de la santé de leur nourrisson, et ont toujours un œil sur lui pour s’assurer qu’il va bien, ce qui est parfaitement normal lorsqu’on sait à quel point un accident peut vite arriver. La mort subite du nourrisson en fait partie, et ferait environ 250 victimes en France chaque année, chez des bébés qui étaient pourtant en apparence en très bonne santé. Heureusement, quelques petits gestes peuvent permettre d’éviter ce genre de tragédie, sans pour autant que cela ne vire à l’obsession.

1) Coucher votre bébé sur le dos

Il s’agit certainement de la règle la plus importante que les médecins répètent sans cesse aux jeunes parents : lorsque vous couchez votre enfant, mettez-le sur le dos. En effet, lorsqu’un bébé dort sur le ventre, il aura un sommeil bien plus profond qui l’empêchera donc de se réveiller en cas de situation grave. De plus, sur le ventre, votre bébé aura les voies respiratoires bien plus obstruées et aura donc du mal à respirer de la bonne façon, sachant que son souffle est encore très faible à la naissance.

2) Ne rien mettre sur le lit

Si vous voulez que le lit de votre enfant soit beau et décoré, vous devez impérativement enlever toutes ces fioritures lorsque vous le couchez dedans. En effet, le moindre objet pourrait être très dangereux puisqu’il pourrait encore une fois le porter à la bouche ou simplement se tourner en face, et donc s’étouffer en ayant les voies respiratoires bouchées.

3) Choisir une bonne literie

Le choix de la literie de votre bébé a toute son importance pour éviter les accidents tragiques. Vous devez donc vous assurer que son matelas est bien ferme et qu’il correspond parfaitement à la taille du lit pour éviter que votre bébé ne passe sa tête dans un recoin.

4) Vérifier la température

La chambre de votre bébé ne doit pas excéder 19 degrés afin de lui assurer une bonne respiration. Veillez donc à ne pas trop le couvrir non plus, et surtout à bannir les couvertures qui pourraient être très dangereuses.

5) Faire une croix sur le tabac

Des études ont démontré que le tabagisme des parents avait un effet très négatif sur les enfants. Si vous êtes vous-mêmes des fumeurs, vous devez donc bannir la cigarette de la maison, au risque d’impacter négativement la respiration de votre enfant.

6) Attention au cododo

Si le cododo est une pratique très bénéfique pour les bébés, il faut tout de même rester très prudent, car vous pourriez sans même vous en apercevoir vous endormir sur votre enfant, qui pourrait donc s’étouffer. Les lits de cododo qui se fixent à celui des parents sont une parfaite alternative.

7) Tenir le bébé à la verticale pour le rot

Le moment du rot est essentiel pour un bébé afin d’éviter d’éventuelles régurgitations. Avant de le recoucher, vous devez donc vous assurer qu’il l’ait bien fait et le tenir à la verticale pour cela, ce qui va lui permettre de le réaliser plus facilement.

8) Consulter rapidement

Si vous surprenez votre bébé en train de régurgiter anormalement, le teint pâle avec une température élevée, n’hésitez pas à consulter un médecin le plus rapidement possible.

Sources : Enfant, Doctissimo

Articles liés :

Rot : que faire lorsque bébé n’y parvient pas

Oreiller : est-il bien prudent de laisser bébé dormir avec ?

Lange pour bébé : 8 façons de l’utiliser

Mort subite du nourrisson : 8 réflexes à adopter pour l’éviter
noté 4 - 3 votes