in ,

Peur de l’eau chez l’enfant : comment réagir ?

Crédits : iStock
Peur de l’eau chez l’enfant : comment réagir ?
noté 5 - 1 vote

Avec l’arrivée des beaux jours, vous pensez forcément déjà à vos prochaines vacances en famille. Seulement, vous devez peut-être aussi prendre en compte le fait que votre enfant n’aime pas l’eau, et pire encore, qu’il en a peur. Un phénomène pas si rare chez les petits, mais qui peut être réellement handicapant, particulièrement à l’approche de l’été. Voici donc quelques clés pour parvenir à l’aider à vaincre cette phobie. 

Trouver l’origine de la peur

Si votre enfant a peur de l’eau, ce n’est pas pour rien, et il y a forcément un événement qui l’a conduit jusque-là. Vous devez donc en parler avec lui afin de trouver la source de cette peur pour ensuite mettre tous les moyens en œuvre pour la vaincre.

Parfois, ce sont les parents eux-mêmes qui communiquent la peur de l’eau sans même s’en rendre compte. Ils peuvent en effet avoir quelques réticences à voir leur petit nager seul ou s’éloigner du bord, et vont donc lui transmettre des émotions négatives qui vont par conséquent l’effrayer à tel point qu’il ne voudra plus mettre un pied dans l’eau.

Les comportements à absolument éviter

Les parents doivent absolument tenir compte de cette peur, et donc agir en conséquence. Seulement, il y a certains comportements qu’il faut absolument éviter pour ne pas perturber encore plus l’enfant :

  • Ne pas le laisser avoir sa propre expérience. Même si votre démarche est très bienveillante et que vous lui assurez que l’eau, c’est génial, votre enfant doit pouvoir se créer son propre ressenti, et n’a pas besoin de vous pour cela. Si l’enfant ne demande pas explicitement votre aide, vous ne devez pas intervenir et le laisser faire.
  • Prendre cette peur à la légère. Toutes les peurs des enfants sont justifiées, il ne faut donc surtout pas en rire, et au contraire se montrer compréhensif. Il doit sentir qu’il a du soutien auprès de ses parents s’il en a le besoin.
  • Le forcer. Si vous forcez votre enfant à se baigner, il va se sentir obligé de le faire, mais s’exécutera avec beaucoup de peur et d’appréhension. Il sera en effet encore plus crispé qu’il ne l’était, et ce n’est vraiment pas la solution pour l’aider à vaincre sa peur.
  • Faire des gestes brusques. Même si la situation nécessite des gestes relativement brusques de votre part (si par exemple l’enfant tombe de sa bouée), vous devez faire en sorte de ne pas faire de mouvements trop alarmants. L’enfant pourrait en effet croire que l’eau est synonyme de danger. Vous devez vous montrer serein devant lui.

Les comportements à adopter

  • Continuer de lui proposer des activités aquatiques. Reconnaître la peur de l’enfant ne signifie pas pour autant s’y plier éternellement. Vous devez lui faire comprendre, avec le langage et les gestes adaptés, qu’il n’a rien à craindre dans l’eau, surtout si vous êtes à ses côtés. Proposez-lui donc des activités en lien avec l’eau, mais qui seront peut-être plus drôles pour lui, comme le toboggan par exemple.
  • Le laisser observer. Parfois, c’est au bord de la piscine que la peur de l’eau peut s’évaporer. En voyant ses amis ou sa famille s’amuser dans l’eau, l’enfant va peut-être finir par comprendre qu’il n’y a aucun danger, et qu’au contraire il est possible de vraiment s’y amuser !
  • Prendre un bain avec lui. Même si la profondeur est bien moindre dans le cas d’un bain, un enfant sera certainement rassuré de voir que ses parents n’ont absolument aucune peur d’y entrer, et même que le moment du bain peut lui aussi être amusant !

Sources : MagicMaman, ELLE, Maman pour la vie

Articles liés :

Quand la peur et l’anxiété gâchent la vie de l’enfant

6 astuces pour rassurer un enfant qui a peur du noir

5 phrases à ne surtout pas dire à votre enfant