in ,

Premier bain de bébé : le retarder favoriserait l’allaitement

Crédits : iStock

Le moment du bain est généralement très précieux pour les jeunes parents. C’est en effet l’occasion de retrouver leur bébé dans une parenthèse de douceur qui apaise tout le monde. Le premier bain de bébé, qui se fait habituellement à la maternité, est donc tout un symbole pour eux. En plus d’apprendre les premiers gestes, ils vont pouvoir partager un moment tout particulier avec leur nouveau-né. Seulement, de plus en plus de maternités choisissent de reculer le plus possible le premier bain pour différentes raisons. Une récente étude vient d’ailleurs de démontrer que cela favoriserait l’allaitement.

Vernix caseosa : aussi bon pour la peau que pour l’allaitement

Les bébés viennent au monde avec une substance plus ou moins épaisse et visqueuse sur la peau, appelée vernix caseosa. Il s’agit en fait d’une matière sécrétée par les glandes sébacées qui se compose notamment de desquamation des cellules superficielles de la peau et de résidus de liquide amniotique.

Cette drôle de substance, qui peut inspirer un certain dégoût à quelques parents, est en vérité très utile pour l’enfant. Réputée pour être très nourrissante, elle va permettre de protéger la peau encore fragile du bébé. Mais une nouvelle étude vient de démontrer ses bienfaits sur le début d’un allaitement. En effet, les bébés qui ne prennent pas de bain dans les heures qui suivent la naissance auraient plus de facilités à commencer un allaitement par rapport aux autres.

Une question d’odeur

Puisque le vernix caseosa contient des résidus de liquide amniotique, il en a forcément l’odeur, et c’est visiblement grâce à cela qu’il peut faciliter l’allaitement. Il semblerait en effet que le liquide amniotique ait une odeur qui se rapproche de celle du sein. Ainsi, si l’enfant baigne dans cette odeur dans les heures qui suivent sa naissance (environ 12 heures sont nécessaires), il aura alors très certainement plus de facilités à prendre le sein.

Cette même étude, menée dans la revue Journal of Obstetric, Gynecologic & Neonatal Nursing, démontre également que le fait de retarder au maximum le moment du premier bain permet au bébé de garder une bonne température corporelle une fois dans l’eau. En effet, les enfants lavés rapidement voient leur température baisser bien plus vite que ceux pour qui le moment du bain n’est pas une priorité.

De plus en plus d’établissements font donc le choix d’attendre avant de donner le premier bain à un enfant, qui n’est visiblement pas tout à fait utile dans les minutes qui suivent sa naissance. Il est également important de rappeler que le fait de le reporter au lendemain va aussi permettre de favoriser le contact en peau à peau avec la maman ou le papa, ce qui est un excellent moyen de rassurer le bébé et de déjà renforcer les liens de la petite famille.