Smartphone : la science tente de révéler le moment idéal pour en offrir un à un enfant

Crédits : iStock

Le moment d’offrir à son enfant un smartphone est généralement très décisif. Les parents peuvent en effet se poser longuement la question afin de choisir la meilleure période pour donner cette responsabilité à un adolescent. Il faut dire que le smartphone est également la porte ouverte aux réseaux sociaux et donc à toutes les formes de harcèlement en ligne qui existent aujourd’hui. En outre, les jeunes ont souvent tendance à devenir très accros à leur téléphone, ce qui peut compromettre leurs relations sociales. Pour répondre à cette question, la science tente de guider les parents en déterminant le moment idéal pour que les enfants aient un smartphone.

Une différence de génération

Si le téléphone portable est aujourd’hui omniprésent dans la vie des jeunes, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, il y a quelques années, il s’agissait d’un gadget qui n’était pas aussi performant et qui n’avait donc pas autant de fonctionnalités. Les jeunes avaient donc tendance à en avoir bien plus tard et bien souvent dans un seul but : celui de téléphoner. Ainsi, selon une enquête de l’Arcep, parmi les adultes qui ont aujourd’hui entre 35 et 44 ans, 72 % ont eu un téléphone après 18 ans. Un chiffre qui baisse considérablement au fil des générations, car les jeunes qui ont aujourd’hui entre 25 et 34 ans étaient seulement 37 % à en avoir un après 18 ans. Forcément, ) l’heure actuelle, ce chiffre est bien plus bas. En effet, en 2017, 83 % des jeunes entre 12 et 17 ans possédaient un téléphone. Il est donc relativement rare de nos jours de voir un jeune ne pas avoir de smartphone après la majorité.

ado smartphone portable
Crédits : Pixabay – kaboompics

Quel est le moment idéal ?

Aujourd’hui, tout le monde ou presque possède un smartphone et les jeunes ne sont pas épargnés par cela. Au contraire, ils sont justement la première cible des grandes marques de téléphones portables. Un sondage YouGov pour le HuffingtonPost montre d’ailleurs que les parents eux-mêmes estiment qu’un enfant doit avoir un smartphone avant ses 15 ans. Preuve que les mentalités ont beaucoup changé en seulement quelques années.

Si l’adolescence est un moment au cours duquel la plupart des jeunes ont leur premier smartphone, la science a tout de même un peu de mal à définir un âge idéal pour avoir son premier. Selon eux, le bon âge pour commencer à utiliser un tel outil dépend surtout du comportement des parents. En effet, les enfants ont tendance à réclamer un téléphone plus ou moins tôt selon l’utilisation qu’ont leurs propres parents avec cet objet.

Dès la naissance d’un enfant, il est important d’avoir du recul sur sa propre utilisation des appareils numériques, notamment devant les enfants. Dans bien des familles, le smartphone a une présence bien trop importante dans les relations familiales, à tel point qu’il prend le dessus sur la communication avec les enfants. Les scientifiques rappellent donc qu’avant 3 ans, les écrans doivent être bannis de la vie des enfants. Après cet âge, leur utilisation doit rester très anecdotique et ne surtout pas prendre le dessus sur les relations réelles.

Même au moment de l’adolescence, l’utilisation du smartphone doit être très encadrée par les parents. Il est en effet nécessaire de lui apprendre à avoir une bonne utilisation et de le responsabiliser afin qu’il soit capable de faire le tri dans toutes les informations qu’il pourra trouver sur les réseaux sociaux.

Articles liés :

Écrans : combien de temps laisser les enfants devant en fonction de leur âge ?

Écrans : le temps que les enfants passent devant a doublé en vingt ans

Téléphone portable : 7 conseils pour gérer l’utilisation qu’en ont les ados