in

Téléphone portable : à partir de quel âge est-il raisonnable d’en offrir à un ado ?

Crédits : iStock

L’adolescence est généralement une étape compliquée pour les parents qui peuvent alors avoir la sensation de perdre leur lien précieux avec leur enfant. Il s’agit d’une étape située entre l’enfance et le début de l’âge adulte, durant laquelle les jeunes se posent de nombreuses questions tout en exigeant qu’on les prenne plus au sérieux. Dans ces conditions, leurs sollicitations sont nombreuses et celle qui intervient le plus rapidement concerne généralement l’achat d’un téléphone portable. Il s’agit d’une véritable étape qui peut marquer le début d’une certaine indépendance.

Le téléphone : une grande étape dans l’adolescence

Aujourd’hui, le téléphone portable est considéré comme un objet d’émancipation pour les adolescents. Lorsqu’ils sont autorisés à en avoir un, ils ont en effet la sensation d’être beaucoup plus libres et moins dépendants de leurs parents. Ils deviennent effectivement joignables à tout moment et peuvent donc progressivement s’éloigner des adultes pour faire plus de choses sans eux. Avoir un téléphone portable permet également de garder un contact continu avec les autres, et notamment avec les amis qui font alors partie du quotidien. Or, ce lien permanent avec l’extérieur n’est pas forcément vu d’un bon œil par les parents qui ne peuvent pas connaître toutes les personnes de l’autre côté du téléphone.

L’achat d’un téléphone portable représente également un réel coût financier, que tous les foyers ne peuvent pas forcément s’accorder. En plus de l’objet lui-même, il faut pouvoir payer un forfait chaque mois qui permet d’avoir accès à internet, d’appeler et d’envoyer des messages. Aujourd’hui, beaucoup de smartphones affichent des prix très élevés et ne sont donc pas accessibles à tous. Ainsi, bien des opérateurs font le choix de proposer des prix cassés, couplés à des forfaits avec engagement à des prix plutôt élevés qui permettent de rembourser le téléphone tous les mois. Pour un premier téléphone, il vaut donc mieux faire le choix d’un portable peu onéreux, et de consulter les offres de forfaits sans engagement afin de dépenser le moins possible. Une alternative consistant à opter pour un forfait bloqué peut également s’avérer pertinente. L’inconvénient de ces forfaits étant toutefois qu’ils sont bien souvent peu fournis en données mobiles, une limite de taille à l’ère des smartphones et applications à foison.

smartphone jeunes adolescents telephone portable
Crédits : iStock

Y a-t-il un âge idéal pour un premier téléphone portable ?

Difficile de dire s’il y a vraiment un âge idéal pour offrir à son adolescent un téléphone portable. Le moment le plus opportun est finalement lorsque les parents sentent leur enfant prêt à cela. Ce petit objet est effectivement loin d’être anodin et demande une certaine responsabilité. Seulement, tous les enfants n’ont pas le même rythme et certains ne sont pas suffisamment matures pour avoir un usage raisonné et raisonnable du téléphone portable.

Cependant, il est possible d’observer que la plupart des parents franchissent le cap du téléphone portable pour leur ado lorsque ce dernier atteint l’âge de 11 ans, c’est-à-dire dès l’entrée au collège. Il faut dire que dans bien des cas, le collège en question est situé plus loin du domicile, les enfants doivent alors s’y rendre seuls ou en bus. Bref, autant d’arguments qui peuvent inquiéter les parents qui préfèrent donc savoir que leur ado possède un téléphone et reste donc toujours joignable.

Quoi qu’il en soit, c’est également à cet âge-là que les jeunes commencent à réclamer un portable à leurs parents. Le collège marque effectivement le début de l’indépendance, et la plupart des enfants obtiennent leur premier téléphone à cette période. L’influence des camarades peut donc réellement peser dans la balance et convaincre les parents de franchir le pas.

Quelques limites à imposer

Forcément, l’achat d’un téléphone portable à un ado implique quelques règles importantes à respecter pour ce dernier. Pour commencer, vous pouvez donc lui imposer des horaires durant lesquels il devra laisser son téléphone, comme pendant les repas ou la nuit. Comme évoqué, un forfait bloqué peut également être intéressant pour débuter. D’une part, afin de s’assurer qu’il ne consomme pas plus que le budget que vous avez prévu en communication. D’autre part pour volontairement brider l’usage qu’il pourra en avoir et limiter son utilisation aux communications de base avec les appels et SMS. Petit à petit, vous pourrez assouplir ces règles et lui accorder plus de confiance.

Un téléphone portable n’est pas un objet anodin et peut être la porte ouverte sur bien des dangers, et notamment le harcèlement en ligne et l’accès à des contenus inappropriés. Il est donc nécessaire de toujours garder un œil attentif sur l’utilisation qu’en a votre ado afin d’éviter les dérives.