Thé, café et tisane : que pouvez-vous boire enceinte ?

Crédits : iStock

Vous le savez : au cours de la grossesse, vous devez vous plier à de nombreuses restrictions, notamment alimentaires. Il faut dire que votre corps abrite la vie et que vous n’êtes plus la seule concernée par ce que vous consommez. Vous allez donc devoir revoir vos habitudes et ainsi supprimer certains aliments de votre quotidien, même ceux que vous aimez le plus. Les boissons ne font pas exception, comme le thé et le café.

Une présence importante de caféine

La caféine est connue pour être un excitant très efficace, et c’est d’ailleurs la raison première de son succès. On en retrouve en effet dans le café et dans le thé, qui sont des boissons qui stimulent le système nerveux. Prise en trop grande quantité, la caféine peut entraîner des palpitations, de la nervosité et perturber le sommeil. Toutes ces raisons poussent donc les médecins à déconseiller la consommation de café ou de thé aux femmes enceintes.

Puisque ce que vous consommez est directement ingéré par votre bébé, il est important de bien surveiller votre alimentation, mais aussi ce que vous buvez. Les effets nocifs de la caféine peuvent donc toucher le fœtus. En effet, à trop forte dose, la caféine peut augmenter la fréquence du rythme cardiaque du bébé. Dans les cas les plus dramatiques, cela peut conduire à une fausse couche ou à une naissance prématurée.

Pas d’interdiction pour autant

Que les grandes amatrices de thé et de café se rassurent : la caféine n’est pas totalement proscrite pendant la grossesse, il faut simplement devenir plus raisonnable. Si tous les médecins sont unanimes pour dire qu’il est important de baisser sa consommation de caféine enceinte, les organisations de santé de tous les pays du monde ne s’accordent pas pour autant sur les doses recommandées. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) conseille quant à elle une consommation inférieure à 300 mg par jour. Seulement, toutes les boissons ne contiennent pas autant de caféine, voici donc de quoi vous guider :

  • Une tasse de 250 ml de café filtre contient environ 175 mg de caféine
  • Un espresso de 50 ml contient environ 89 mg de caféine
  • Une tasse de 250 ml de thé noir en sachet contient environ 50 mg de caféine
  • Une tasse de 250 ml de thé vert en sachet contient environ 30 mg de caféine

Quid des tisanes ?

Contrairement au thé et au café, la tisane ne contient absolument pas de caféine. Elle peut donc être une bonne alternative si vous raffolez des boissons chaudes. Cependant, la prudence reste de mise, puisque certaines contiennent des plantes dont les effets sur la grossesse sont encore inconnus. Plusieurs variétés sont quant à elles complètement déconseillées pour différentes raisons : certaines stimulent l’utérus (la menthe pouliot, la grande camomille, le séné, la cascara sagrada, la busserole, la marrube et l’hydraste du Canada), d’autres peuvent avoir des effets hormonaux (la sauge, la réglisse, l’angélique chinoise, l’actée à grappes noires, le vitex, les ginsengs et l’éleuthérocoque) ou provoquer des saignements (le Ginkgo biloba et l’angélique chinoise).

Certaines tisanes peuvent tout de même être bénéfiques pour la grossesse, notamment lorsqu’elles contiennent du gingembre (pour calmer les nausées) ou encore des feuilles de framboisier (pour tonifier l’utérus).