in ,

Vacances : un enfant peut-il faire une croix sur la sieste ?

Crédits : iStock

Pour les enfants, la sieste est généralement un moment sacré qu’il ne faut surtout pas rater, au risque de se retrouver avec un petit monstre à cause de la fatigue. C’est d’ailleurs pour cela qu’à l’école la sieste est systématiquement maintenue durant la première année de maternelle, pour devenir moins omniprésente par la suite. Seulement à la maison, les parents ont tendance à garder cette petite habitude pour éviter que leur petit ne s’écroule de fatigue avant même d’avoir pris le repas du soir. Mais lorsque viennent les vacances, les règles sont en général beaucoup moins strictes, et il n’est donc pas impossible que votre enfant zappe la sieste. Est-ce vraiment grave ?

L’importance de la sieste

Pour les jeunes enfants, la sieste est absolument nécessaire, car elle permet notamment leur bonne croissance. En effet, c’est lorsque votre enfant dort qu’il va grandir, aussi bien physiquement que psychiquement. En plus de cela, plus l’enfant est jeune et plus il a besoin de sommeil. Les petits ont en effet des cycles différents : par exemple, entre sa naissance et ses trois mois, un bébé va avoir des cycles de 25 heures, ce qui représente entre 3 et 4 siestes par jour. Au fil du temps, ces siestes seront moins nombreuses et aussi moins longues, mais tout aussi nécessaires. Ainsi, à partir de 18 mois et jusqu’à trois ou quatre ans, un enfant va faire une seule sieste, généralement dans l’après-midi. Sa durée dépendra des individus et de leurs besoins.

enfant bébé dormir sieste
Crédits : Pixabay – indrairawan

La sieste pendant les vacances

Il faut bien reconnaître que durant les vacances, les parents sont beaucoup plus laxistes au niveau des règles, car ils cherchent simplement à se reposer et ne veulent donc pas perdre ce temps précieux à crier ou s’énerver. Les enfants eux-mêmes ont des difficultés à trouver le sommeil en été, tout d’abord à cause de l’excitation. Les journées n’ont en effet rien à voir avec la routine habituelle, ce qui peut donc entraîner beaucoup de difficultés à trouver le sommeil. Il faut également ajouter à cela un lieu qui est inconnu et une chaleur pas toujours propice à la sieste.

Si votre enfant ne dort pas la journée durant les vacances, il ne faut pas pour autant paniquer ! Vous devez tout de même faire en sorte de laisser à ce dernier un moment de repos tous les jours. Même si votre enfant ne trouve pas le sommeil lorsqu’il se retrouve allongé dans un lit pour la sieste, son corps va tout de même se reposer. Faites donc en sorte de toujours garder ce petit moment en tant que rituel, même si cela dure seulement 30 minutes par jour. Cependant, débarrassez-vous de l’idée qu’un enfant qui ne fait pas la sieste aura plus de facilité à trouver le sommeil la nuit venue. C’est en effet le contraire qui risque de se produire, car la sieste permet de rééquilibrer le sommeil.

Sources : Fourchette et Bikini, MagicMaman

Articles liés :

Sieste : son importance en maternelle

Doudou et sucette : quelle place en maternelle ?

Terreurs nocturnes : un trouble fréquent chez l’enfant