Vasectomie : une pratique de plus en plus sollicitée par les hommes

Crédits : iStock

Si aujourd’hui, en France, la contraception est encore majoritairement féminine, il semblerait que les tendances changent progressivement. Une bonne nouvelle pour les femmes qui ne seront donc plus les seules à assumer cette responsabilité qui devrait pourtant être partagée. L’Assurance maladie dévoile en effet les chiffres des recours à la vasectomie qui ont considérablement augmenté en huit ans.

La contraception définitive : la solution idéale ?

La vasectomie est une technique de contraception masculine qui est autorisée en France depuis 2001, mais qui n’a pas toujours eu beaucoup de succès. Elle consiste à sectionner ou bloquer les canaux déférents afin d’éviter aux spermatozoïdes de passer lors de l’éjaculation. Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent croire, la vasectomie n’est pas irréversible, même si les chances de grossesse sont très faibles après l’intervention (50 % environ).

Il s’agit d’une solution qui peut être très intéressante pour les hommes et les couples qui ne souhaitent plus d’enfants. La vasectomie peut aussi être la solution idéale pour éviter aux femmes d’endosser encore et toujours la responsabilité de la contraception.

La vasectomie a de plus en plus de succès

En quelques années seulement, la vasectomie a visiblement séduit de plus en plus d’hommes. L’Assurance maladie a en effet dévoilé les chiffres au sujet de cette technique qui montrent qu’en l’espace de huit ans, son recours a augmenté de 491 % en France.

En effet, en 2010, seulement 1880 hommes ont eu recours à la vasectomie. Pourtant, en 2018, on en dénombre 9940, que ce soit dans le secteur du privé ou du public.

Vers plus d’égalité face à la contraception ?

Ces chiffres montrent bien que les mentalités semblent progressivement changer au sujet de la contraception au sein des couples. Malheureusement, pendant longtemps, la vasectomie pouvait avoir mauvaise réputation auprès des hommes. Ces derniers pouvaient en effet avoir la sensation qu’ils seraient alors « moins virils ». Une pensée qui peut sembler totalement absurde aujourd’hui, mais qui a certainement motivé plusieurs hommes à refuser une vasectomie.

Fort heureusement, ces idées reçues ont bien évolué en faveur des femmes. Si jusqu’à présent, les femmes ont majoritairement endossé cette responsabilité, il se pourrait que cette tendance s’inverse doucement. Il faut dire que la vasectomie peut être un réel avantage pour ceux qui savent pertinemment qu’ils ne veulent plus d’enfants. C’est aussi une façon de montrer que la contraception n’est pas uniquement une affaire de femmes. Au sein d’un couple, la décision d’avoir un enfant ou non se prend à deux, il n’est donc pas vraiment légitime qu’une seule personne endosse cela. Il s’agit également d’un signe que le féminisme devient une valeur de plus en plus commune et que la charge mentale a de grandes chances de diminuer considérablement durant les années à venir.

Articles liés :

Contraception : les hommes bientôt concernés ?

Contraception : bientôt la fin des hormones ?

5 méthodes pour celles qui ne veulent plus de contraception