in

Colère : 6 astuces efficaces pour parvenir à la contrôler

Crédits : iStock

Tous les parents, malgré leur bonne volonté, peuvent éprouver parfois de la colère et un vrai manque de patience avec leurs enfants. Seulement, vous devez savoir que les crises de nerfs ne sont pas la solution aux problèmes face aux enfants, puisque la colère engendre la colère. Impossible donc de régler un conflit en criant plus fort que son petit. Mieux vaut trouver des alternatives pour être bien plus efficace dans l’éducation de nos chères petites têtes blondes.

1) Donner le relais

Un enfant, on le fait à deux. Vous ne devez pas avoir la sensation d’être le seul responsable de votre petit. Si vous sentez que la tension monte et que vous savez par avance que vous ne parviendrez pas à vous contenir, donnez le relais à l’autre parent. N’hésitez pas à tout de même lui expliquer les raisons de cette crise afin qu’il puisse la gérer au mieux. Vous devez en effet vous ménager si vous voulez être plus efficace dans votre rôle de parent.

2) Respirer profondément

Même si ce conseil peut vous sembler totalement hors propos et absolument impossible à reproduire dans la vraie vie, il peut pourtant s’avérer être très utile. Quand vous sentez que la moutarde vous monte au nez, mettez la crise de côté quelques secondes pour faire le vide autour de vous et respirez bien profondément. Il s’agit du parfait moyen pour vous détendre et surtout pour permettre à votre cerveau de passer à autre chose et ainsi de mieux gérer la crise.

3) Crier

Ce conseil ne s’applique bien évidemment pas sur les enfants, puisque leur crier dessus est bien souvent contre-productif. S’il est vrai que gonfler ses poumons peut faire le plus grand bien, vous n’aurez certainement aucun impact si vous le faites contre votre petit. Mettez donc de côté la crise quelques secondes pour vous isoler dans une autre pièce et crier bien fort. Vous allez ainsi pouvoir vous libérer de toutes vos tensions et passer votre colère sur autre chose que votre enfant.

parents enfant vacances jouer famille
Crédits : iStock

4) Faire de la médiation

Si vous êtes de nature colérique et que vous sentez que vous perdez rapidement patience avec vos enfants, vous avez tout intérêt à pratiquer la médiation régulièrement. Cela va vous permettre de travailler la relaxation et donc de mieux appréhender les prochaines crises. Vous allez en effet avoir ensuite un vrai recul sur certaines situations et ainsi préserver votre relation avec votre enfant.

5) Pratiquer une activité sportive

Si vous sentez que vous êtes régulièrement à bout de nerfs, vous avez peut-être besoin de vous défouler et de laisser échapper toute cette énergie négative. Et quoi de mieux pour cela que la pratique d’un sport ? Vous allez de cette façon faire le vide autour de vous, de vous vider l’esprit, mais aussi d’être beaucoup plus zen.

6) En parler autour de soi

Si vous avez autour de vous des amis qui ont aussi des enfants, n’hésitez pas à partager votre expérience et à demander des conseils qui pourront vous être précieux. C’est aussi une façon de dédramatiser votre situation en constatant que chez les autres aussi la colère peut être difficile à contenir.

Sources : MagicMaman, Astuces bienveillantes

Articles liés :

4 raisons pour lesquelles les enfants ont besoin d’être confrontés à l’échec

Enfant colérique : les 7 comportements clés à adopter

Les 5 choses que les parents ne doivent plus faire au sujet de leurs enfants

Colère : 6 astuces efficaces pour parvenir à la contrôler
noté 5 - 2 votes