Les 8 bonnes et mauvaises raisons d’accoucher au mois d’août

Crédits : iStock

S’il est parfaitement impossible de choisir la date précise de son accouchement, vous pouvez très bien imaginer quand ce dernier arrivera au moment des essais bébé. Seulement, Mère Nature peut aussi être capricieuse et n’en faire qu’à sa tête. Il faut donc se contenter de la date d’accouchement prévue, qu’elle vous plaise ou non. Dans tous les cas, il y a toujours des avantages comme des inconvénients à accoucher à un certain moment de l’année, et particulièrement au mois d’août.

Les avantages

1) Pas de prises de tête pour s’habiller

Durant l’été, et particulièrement au mois d’août, les températures sont en principe très élevées. Inutile donc de passer des heures à se préparer tous les jours, car vous aurez tellement chaud que vous ne porterez que des vêtements amples et légers. Une situation qui peut donc être agréable pour celles qui ne rentrent plus dans leurs vêtements habituels et qui peuvent alors se vêtir très légèrement et surtout sans prises de tête.

2) Plus du soleil pour être de bonne humeur

C’est bien connu : le soleil a le pouvoir de nous mettre instantanément de bonne humeur. En accouchant au mois d’août, vous pourrez profiter de ses rayons jusqu’à la fin de votre grossesse et ainsi avoir un bien meilleur moral. Vous allez donc pouvoir accueillir votre bébé dans la joie et avec le sourire.

3) Une réelle fierté

Passer l’été enceinte n’a rien de simple, surtout lorsque le terme approche. Une fois votre bébé dans vos bras, vous allez pouvoir être réellement fière de vous d’avoir survécu à cette épreuve en plein été et d’avoir fait face à des températures très élevées dans ces conditions un peu particulières. Il ne fait aucun doute que toutes vos copines seront également admiratives devant tant de courage !

4) Des balades au soleil

Accoucher au mois d’août, c’est aussi profiter avec son bébé de promenades ensoleillées dès ses premiers jours de vie. Vous n’allez certainement pas rester enfermés chez vous avec un temps pareil ! Vous allez donc pouvoir rapidement commencer à faire des activités en extérieur pour le bonheur de tous !

soleil plage été femme enceinte grossesse vacances
Crédits : iStock

Les inconvénients

1) La chaleur

Le principal inconvénient de donner naissance à son enfant en plein mois d’août est le fait de devoir supporter une chaleur écrasante. En effet, la fin de la grossesse est déjà longue et pénible pour la plupart des femmes. Ainsi, lorsque les kilos en plus, le ventre énorme et la rétention d’eau s’ajoutent à cela, le quotidien peut devenir réellement difficile. Sans parler de l’accouchement qui est déjà une épreuve en temps normal. Il faut donc espérer que la climatisation de la maternité fonctionne bien le jour J !

2) Pas de vacances

À l’approche de l’accouchement, les déplacements sont de moins en moins fréquents, il n’est donc pas vraiment à l’ordre du jour de partir en vacances. Si vous accouchez au mois d’août, vous risquez ainsi de devoir passer tout l’été chez vous afin de ne pas prendre le risque de perdre les eaux alors que vous êtes trop loin de votre maternité.

3) Une maternité (presque) vide

Le mois d’août est généralement le mois des vacances, même dans les hôpitaux. S’il reste tout de même du personnel pour assurer les urgences comme les accouchements, vous allez rapidement réaliser que les couloirs sont relativement vides. Cela peut apparaître comme un avantage, car vous serez alors au calme, mais vous risquez tout de même de vous sentir un peu délaissée si vous n’êtes pas la seule à accoucher ce jour-là.

4) Des anniversaires sans copains

Naître en plein mois d’août peut être réellement pénible pour des enfants lorsqu’ils vont commencer à grandir. Difficile en effet d’organiser des fêtes d’anniversaire avec leurs copains lorsque ces derniers sont tous en vacances. Vous pouvez toujours relativiser en vous disant que votre petit passera au moins tous ses anniversaires au soleil

Sources : MagicMaman, Topito, Drôles de Mums

Articles liés :

Envie de bébé : les 5 bonnes raison d’arrêter la contraception à la rentrée

Vacances et grossesse : où partir ?

Vacances : 8 activités à faire avec votre enfant si vous restez à la maison