in ,

Poche des eaux : que faire lorsqu’elle se fissure ?

Crédits : iStock

Depuis le début de votre grossesse, votre bébé baigne dans du liquide amniotique, le tout dans une grande poche. Généralement, lorsque le terme de la grossesse approche, la poche des eaux peut alors se fissurer, laissant échapper le liquide amniotique. Il s’agit d’un des signes qui signifie que l’accouchement est pour bientôt. Seulement, la fissure de la poche des eaux peut également intervenir bien plus tôt durant la grossesse, et dans ce genre de cas, la vie du bébé est alors en danger.

Qu’est-ce que la fissure de la poche des eaux ?

Si vous êtes habitué à voir dans les films des femmes sur le point d’accoucher qui perdent les eaux d’un seul coup d’une façon très théâtrale, vous devez savoir que la réalité est bien différente. En effet, la perte des eaux ne concerne en fait que 6 à 10% des grossesses. Il existe également deux façons de perdre les eaux : une rupture franche qui provoque un écoulement important de liquide et une simple fissure qui va entraîner un écoulement faible, mais qui durera plus longtemps.

foetus liquide amniotique grossesse développement utérus poche des eaux
Crédits : iStock

Que faire en cas de fissure de la poche des eaux ?

Une fissure de la poche des eaux n’est pas prise en charge de la même façon selon le stade d’avancée de la grossesse.

  • Si cela se produit au terme de la grossesse, cela signifie que l’accouchement sera imminent. Le bébé pourra donc naître sans risque. Cependant, si dans les 12 heures qui suivent, le bébé n’est toujours pas né, et si le travail n’est pas avancé, l’équipe médicale déclenchera l’accouchement afin d’éviter les risques d’infection
  • Entre 22 et 35 semaines de grossesse, le risque d’accouchement prématuré est très important en cas de fissure de la poche des eaux. La future maman va donc devoir être hospitalisée rapidement afin de surveiller le rythme cardiaque du bébé, mais aussi pour faire en sorte de retarder au maximum l’accouchement.
  • Avant 22 semaines de grossesse, le risque de fissure de la poche des eaux est très faible, mais reste présent. La situation peut alors devenir très grave, puisque le bébé n’est absolument pas prêt pour naître. La maman va donc devoir être hospitalisée rapidement et devra suivre un traitement antibiotique. Les médecins devront vérifier si la quantité de liquide amniotique est suffisante pour le bon développement du bébé. Si ce n’est pas le cas ou s’il existe un risque d’infection pour le bébé, une interruption médicale de grossesse devra être réalisée.

Sources : Enfant, BabyFrance, MagicMaman

Articles liés :

Accouchement : dans quels cas est-il nécessaire d’avoir recours à la ventouse ?

Déclenchement de l’accouchement : tout ce qu’il faut savoir

Vos 10 pires souvenirs d’accouchement

Poche des eaux : que faire lorsqu’elle se fissure ?
noté 5 - 1 vote