Deuxième grossesse : les erreurs à éviter !

Crédits : Pixabay - Jeffy

Lors d’une seconde grossesse, les mamans pensent souvent qu’elles ont déjà tout vu et qu’elles connaissent ce moment sur le bout des doigts. Seulement, la grossesse et la maternité sont encore de grands mystères et peuvent être radicalement différents d’une femme à l’autre, et même d’un enfant à l’autre. Voici donc quelques conseils pour éviter de commettre (à nouveau) certaines erreurs.

1) Comparer ses deux grossesses

Les femmes ont généralement tendance à comparer leur grossesse actuelle à celle de leur premier enfant, alors qu’elles peuvent être complètement différentes. En effet, aucune grossesse ne se ressemble et une première grossesse paisible n’annonce pas nécessairement une seconde identique. Il ne faut donc surtout pas être inquiète s’il y a des différences, ce n’est absolument pas un signe de mauvaise santé de la mère ou du bébé.

2) Assister aux séances de préparation à l’accouchement

Les femmes qui ont déjà eu un enfant peuvent souvent croire qu’elles savent déjà tout et qu’elles n’ont donc pas besoin de conseils, et encore moins de cours de préparation à l’accouchement. Or, comme pour les grossesses, les accouchements ne sont jamais les mêmes. Et de nombreux conseils qui ont été donnés la première fois ont certainement déjà été oubliés. Il vaut donc mieux se rafraîchir la mémoire. Selon les maternités, il est aussi possible de bénéficier de cours spéciaux, comme de la préparation en piscine, du yoga prénatal, du chant prénatal, l’apprentissage de la méthode Bonapace ou encore de l’haptonomie.

Crédits : Pixabay – photo-graphe

3) Apprendre à s’écouter

Lors d’une première grossesse, les futures mamans ont tendance à se laisser porter par les conseils qu’on leur donne et deviennent finalement passives de leur grossesse, mais aussi de leur accouchement dans certains cas. Or, qui mieux que la femme enceinte peut connaitre ses besoins et ce qu’il y a de meilleur pour son bébé ? Il est donc important de pouvoir s’imposer, que ce soit devant son entourage, mais aussi face au personnel médical, qui n’écoute pas toujours les demandes et les souhaits des futurs parents.

4) Prendre du repos

Une deuxième grossesse peut souvent être plus fatigante que la première, puisqu’il faut, en plus de supporter les maux de grossesse et les kilos en plus, s’occuper de l’aîné. La tâche est donc plus compliquée et il arrive souvent que les mamans ne prennent pas le temps de se reposer et courent dans tous les sens pour tout faire. Cependant, il est nécessaire, comme pour toute grossesse, de prendre aussi du temps pour soi et de se reposer au maximum. Parce qu’après la naissance, il n’y aura plus qu’un enfant à s’occuper, mais deux, ce qui promet des journées mouvementées et des nuits très courtes.

Articles liés :

6 conseils pour préparer votre aîné à accueillir un petit frère ou une petite sœur

Enceinte : 12 conseils pour tenir le coup au travail