in

Enceinte à Noël : par quoi pouvez-vous remplacer les aliments interdits ?

Crédits : iStock

La grossesse ne dure que 9 mois, mais malheureusement pour vous, ce laps de temps peut tomber au mauvais moment, et notamment à Noël. Cette période de l’année est bien souvent propice à tous les excès, que ce soit au niveau de l’alcool, mais aussi de la nourriture. Mais, en étant enceinte, vous ne pouvez pas mener la même vie que si vous ne l’étiez pas, et devez donc faire très attention à ce que vous consommez pour ne pas mettre en danger la santé de bébé. Et forcément, durant les fêtes, nombreux sont les aliments qui sont interdits aux femmes enceintes. Seulement, plutôt que de vous apitoyer sur votre sort, vous pouvez tout de même tenter de remplacer ces mets par d’autres qui pourraient se ressembler. 

Les boissons

Forcément, à Noël, le champagne est de sortie. Mais puisque vous attendez un enfant, vous n’avez absolument pas le droit de boire de l’alcool. Vous devez donc trouver un moyen judicieux de le remplacer. Heureusement pour vous, il est aujourd’hui possible de dénicher des boissons qui se rapprochent du champagne, mais qui pour autant ne contiennent pas d’alcool. D’ailleurs, avec les campagnes de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale, de plus en plus de marques proposent des boissons pour adultes qui ne contiennent pas d’alcool. De quoi s’amuser tout en trinquant avec tout le monde !

En ce qui concerne les cocktails, vous n’êtes bien évidemment pas autorisée non plus à en boire. Cependant, rien ne vous empêche d’en confectionner un vous-même, sans alcool, afin de partager avec les autres une bonne boisson.

repas noël nourriture
Crédits : iStock

L’entrée

Forcément, vous n’allez pas non plus être autorisée à manger certains plats en entrée, comme les fruits de mer, le foie gras ou encore le saumon fumé. Vous allez donc devoir redoubler d’imagination pour tout de même vous régaler et manger des choses que vous n’avez pas l’habitude de consommer en temps normal pour ainsi donner la sensation qu’il s’agit d’un jour particulier. Vous pouvez vous rabattre sur des petits toasts sur lesquels vous pouvez mettre la garniture de votre choix : du houmous, du caviar d’aubergine, des tomates séchées ou encore des poivrons grillés.

En ce qui concerne le saumon fumé, et si vous êtes vraiment une amatrice de poisson, vous pouvez toujours en consommer s’il est cuit. En effet, le saumon fumé ou cru n’est pas conseillé pour une femme enceinte, notamment à cause des risques de listeria. Malgré tout, le poisson en général, s’il est bien cuit, est tout à fait consommable.

Des habitudes qui peuvent changer

Si vous étiez habituée de manger à Noël certains aliments qui sont généralement sur les tables de toutes les familles françaises à cette époque, vous pouvez très bien faire une exception pour une année. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne mangerez pas de bons petits plats, mais simplement que le menu va un peu changer. Privilégiez donc les légumes que vous pouvez consommer à volonté, et ce, sous toutes les formes. C’est l’occasion pour vous de laisser parler vos talents de cuisinière et de transformer les vieilles traditions culinaires de votre famille pour en instaurer de nouvelles tout aussi savoureuses !

Source

Articles liés :

Enceinte à Noël : qu’est-il possible de manger ?

10 activités pour les faire patienter jusqu’à Noël

Peur du Père Noël : une angoisse difficile pour les enfants à l’approche des fêtes

Enceinte à Noël : par quoi pouvez-vous remplacer les aliments interdits ?
noté 4.7 - 3 votes