Masturbation : est-ce possible durant la grossesse ?

Crédits : iStock

En règle générale, la question de la masturbation féminine est un thème extrêmement tabou,  et lorsque cela intervient en plus de cela durant la grossesse, le sujet n’est presque jamais abordé. Pourtant, cette pratique est bien réelle, et malheureusement bien trop dévalorisée, alors qu’il s’agit d’un phénomène parfaitement naturel et normal. Ainsi, si vous n’osez pas en parler avec votre chéri, ou encore votre gynécologue, voici toutes les réponses à vos questions au sujet de la masturbation durant la grossesse.

Une libido plus folle que jamais

Même si toutes les femmes ne sont pas concernées par ce phénomène, vous êtes nombreuses à avoir remarqué un changement important au niveau de votre libido depuis que vous êtes enceinte. En effet, pour certaines, le sexe peut devenir une réelle obsession, et sous l’effet des hormones, vous pourriez bien avoir des envies que vous n’aviez jamais connues auparavant. Si vous êtes en couple, et qu’en plus de cela les envies de votre chéri sont tout aussi exacerbées, tant mieux pour vous. Cependant, ce n’est pas le cas de toutes les femmes et certaines ne peuvent pas assouvir leurs besoins. Et même si vous êtes en effet en couple, vous devez savoir que les câlins sous la couette ne remplacent pas pour autant les petits plaisirs personnels, que vous avez parfaitement le droit de vous accorder et qui n’ont absolument rien à voir avec ce que vous faites à deux.

Le plaisir sexuel est très vaste pour  les femmes et peut se manifester sous différentes formes. Si les rapports sexuels sont généralement très importants au sein d’un couple, la stimulation personnelle l’est tout autant. Au cours de la grossesse, le corps de la femme change complètement et certaines éprouvent donc le besoin de le redécouvrir notamment à travers des caresses érotiques.

Si la masturbation est relativement commune et acceptée pour l’homme, il faut bien avouer que chez la femme, il s’agit encore d’un phénomène tabou. Pourtant, elle peut permettre de découvrir des zones érogènes et d’explorer de nouveaux fantasmes. Il s’agit en effet d’une pratique sexuelle parfaitement normale et naturel qui peut également stimuler le désir sexuel.

La masturbation féminine peut très bien être vaginale ou par stimulation du clitoris. Certaines femmes font également le choix d’utiliser un vibromasseur pour pimenter le tout. Les sextoys sont en effet les objets parfaits pour s’adonner au plaisir solitaire. Cependant, les objets vibrants ne sont pas recommandés aux femmes enceintes car il y a des risques de provoquer ainsi des contractions. Pour rendre cela plus excitant, certaines se tournent vers la pornographie. Si la pornographie à destination des femmes est un thème prohibé, elle existe pourtant bel et bien.

Comme dans les relations sexuelles à deux, la pénétration n’est absolument pas obligatoire pour prendre du plaisir et provoquer l’excitation.

femme masturbation féminine plaisir sex-toy sexe vibromasseur
Crédits : iStock

La masturbation pour prendre son pied malgré la grossesse

Tout au long de la grossesse, vous aurez la sensation que tout le monde observe votre corps de prêt, et particulièrement les médecins qui finiront par le connaître sous tous les angles. Seulement, êtes-vous vous-même capable d’en dire autant ? La masturbation va en effet vous permettre de mieux vous apprivoiser dans un moment de la vie où vous pouvez avoir l’impression que ce corps vous échappe. Le fait de mieux vous connaître pourra également être une aide précieuse au moment de l’accouchement, mais aussi pour votre future vie sexuelle qui ne pourra être que plus épanouie grâce à cela.

Avec l’effet des hormones, les parties génitales de la femme vont devenir bien plus sensibles, et il sera donc plus simple pour cette dernière d’atteindre l’orgasme. Et vous devez le savoir : l’orgasme permet de se détendre et d’évacuer tout le stress qui peut être lié aux questions qui entourent la grossesse. Si ces orgasmes peuvent provoquer de légères contractions utérines, elles n’ont cependant aucun effet sur le bébé ou encore sur le travail, et ne représentent absolument aucun risque d’accouchement prématuré.

La masturbation peut également être une alternative intéressante puisqu’au fil des mois, vous allez rapidement constater que votre ventre va devenir vraiment très imposant. Certaines positions à deux seront plus difficiles à réaliser et le plaisir ne sera alors peut-être pas toujours au rendez-vous. Ces petites parenthèses personnelles pourront ainsi vous permettre de prendre votre pied sans pour autant vous retrouver dans des positions inconfortables.

N’hésitez donc pas à vous adonner à ces plaisirs solitaires qui ne présentent que des avantages !

Articles liés :

Une illustratrice parle du sujet très tabou de la masturbation durant l’accouchement

Comment atteindre le point G d’une femme ?

Combien de fois par mois les couples font-ils l’amour ?

4.2
05