in

Pertes blanches enceinte : faut-il s’inquiéter ?

femme culotte toilettes lochies méthode Billings pertes blanches
Crédits : iStock

Durant les neuf mois de grossesse que vous vivez, votre corps est soumis à de nombreux changements et à plusieurs bouleversements. En effet, pour permettre à un bébé de se développer durant neuf mois, votre corps va devoir subir quelques modifications, certaines plus désagréables que d’autres. On retrouve notamment les pertes blanches qui peuvent surprendre au premier abord, et même inquiéter.

Des pertes blanches normales

Les hormones jouent un rôle important dans la sécrétion de ces pertes blanches durant la grossesse. En effet, les glandes du col de l’utérus vont produire plus abondamment une substance relativement visqueuse, plus communément appelée “pertes blanches”. Ces écoulements, qui sont parfaitement indolores, sont aussi tout à fait normaux. Bien évidemment, ils peuvent aussi être très pénibles, puisqu’ils nécessitent de porter des protections intimes, ce qui est relativement désagréable. Ces pertes peuvent aussi bien durer quelques semaines que tout le long de la grossesse.

grossesse enceinte envie pressante pipi fuites urinaires
Crédits : iStock

Mais à surveiller quand même

Dans certains cas, les pertes blanches peuvent s’avérer être plus graves que cela, et doivent donc être surveillées de très près. Ainsi, si vous constatez qu’elles sont accompagnées de démangeaisons, de douleurs ou encore d’une drôle d’odeur, vous devez immédiatement consulter un gynécologue puisque cela peut être la conséquence d’une mycose vaginale. Dans d’autres cas encore, il est plus difficile de constater si ces pertes sont anormales, car les signes sont moins évidents : de la fièvre ou bien des brûlures urinaires qui peuvent alors être des symptômes d’autres germes présents dans votre corps. Cependant, difficile de savoir si la situation est grave ou non tant que vous n’aurez pas consulté un spécialiste.

Pour identifier le problème, votre gynécologue peut vous prescrire une bactériologie vaginale qui est un prélèvement généralement effectué en laboratoire. Selon le problème identifié à la suite de cela, le médecin pourra vous donner un traitement adéquat afin de traiter au plus vite l’infection. Et pour encore plus d’efficacité, votre conjoint pourra aussi être soumis à un traitement.

Ainsi, même si vous n’êtes pas vraiment certaine de la nature de ces pertes blanches, ne perdez pas de temps pour consulter rapidement afin d’écarter les doutes. Cependant, et même après un traitement, vous devez rester vigilante puisque le risque de récidive n’est pas à écarter. En effet, les infections de ce genre peuvent intervenir à n’importe quel moment de la grossesse, même après un premier traitement.

Si elles ne sont pas prises en charge rapidement, ces infections pourraient provoquer un accouchement prématuré, ou bien une infection néonatale pour votre petit. Autant dire qu’il est donc important de les prendre très au sérieux !

Sources : Neuf Mois, Enfant, MagicMaman

Articles liés :

Grossesse et anémie : quels sont les risques ?

Vaccins : quels sont ceux que vous devez faire enceinte ?

Grossesse et crampes : comment soulager ces douleurs musculaires ?

Pertes blanches enceinte : faut-il s’inquiéter ?
noté 5 - 1 vote