Syndrome du jumeau perdu : comment vivre sans ce jumeau disparu ?

Crédits : iStock

Les jumeaux constituent un phénomène qui fascine depuis la nuit des temps. Il faut dire que ces naissances multiples ont de quoi intriguer tant elles sont spéciales. On parle d’ailleurs souvent du lien indescriptible qui unit les jumeaux, qui peut même parfois sembler mystique aux yeux de certains. Cela dit, il semblerait que même lorsqu’un des jumeaux ne survit pas à la grossesse, ce lien existe tout de même. On parle alors du syndrome du jumeau perdu, un phénomène très mystérieux, même pour les médecins, et qui peut complètement bouleverser la vie du jumeau qui reste.

Qu’est-ce que le syndrome du jumeau perdu ?

On parle de syndrome du jumeau perdu dans les cas de grossesses gémellaires au cours desquels un des fœtus disparaît alors que le second naît tout de même dans de bonnes conditions au terme des neuf mois. Des cas qui ne sont pas si rares, car visiblement un embryon sur dix aurait un jumeau au début de la grossesse. Cependant, dans la plupart des cas, la femme enceinte ne sait même pas qu’elle avait initialement deux embryons. La perte de l’un d’entre eux se fait généralement au cours des premières semaines de grossesse, bien avant la première échographie. La future maman ne réalise donc même pas la perte d’un des embryons et ne saura jamais ce qui est arrivé.

Dans les cas de syndrome du jumeau perdu, celui qui reste ne sait absolument pas qu’il n’était pas seul au début de la grossesse. Seulement, il ressent tout de même les symptômes de la perte d’un jumeau, sans vraiment comprendre le mal-être qu’il ressent.

femme triste stressée grossesse nerveuse
Crédits : iStock

Quels sont les symptômes du syndrome du jumeau perdu ?

Bien évidemment, tout le monde ne souffre pas des mêmes symptômes lorsque ce syndrome se manifeste. Cependant, certains signes ne trompent pas et peuvent ainsi vous mettre la puce à l’oreille. En effet, dans la plupart des cas, les personnes concernées peuvent souffrir d’une sensation de solitude constante, d’une hypersensibilité, d’une sensation de manque, d’une peur de l’abandon, d’une culpabilité omniprésente ou bien simplement de troubles dépressifs. Cela dit, certains souffrent également de symptômes physiques : troubles de la vue, maux de dos, voire malformation vertébrale type scoliose ou bien problèmes dermatologiques.

Pour obtenir des réponses en cas de symptômes de ce genre, il vaut mieux se tourner vers ses parents afin de leur demander si la grossesse était initialement gémellaire. Cela dit, et comme dit précédemment, dans de nombreux cas, les parents eux-mêmes ne savent pas s’il y avait initialement deux embryons.

Les médecins recommandent tout de même de prendre ces symptômes avec un peu de recul, car ils ne sont pas forcément le signe d’un syndrome du jumeau perdu. En effet, il est encore très difficile de poser un diagnostic sur ce phénomène et certains médecins sont encore très sceptiques à ce sujet. Cela dit, ces symptômes doivent tout de même alerter et pousser à consulter rapidement un psychologue ou un psychiatre pour être traités.

Articles liés :

Jumeaux : 30 photos de nourrissons absolument craquantes

Jumeau parasite : lorsqu’un bébé absorbe involontairement son jumeau

Les femmes qui ont un frère jumeau auraient plus de difficultés dans la vie